Conseils de lecture

Sucre noir
19,50
par (Libraire)
21 août 2017

Du rhum et des pirates !

Severo Bracamonte, chercheur de trésors, débarque dans un village des Caraïbes qui, trois cents ans plus tôt, aurait vu s’échouer le bateau rempli de richesses du Capitaine Henry Morgan. Là, il se fait héberger par le père de la famille Otero, émerveillé par les belles paroles de son invité et attiré par l’or et les diamants promis. Mais la chasse au trésor ne se déroule pas comme prévu et Severo se heurte bientôt à Serena Otero, jeune femme fascinée par la botanique, qui ne voit comme seul trésor que la nature qui l’entoure ! Severo ne sera pas le seul chasseur de trésors à essayer de dénicher les vestiges du bateau de Henry Morgan. Tous passeront par la plantation de canne à sucre, bientôt distillerie de rhum en pleine expansion, et se heurteront à Serena, puis à sa fille Eva Fuego, dont le destin est digne des pires contes cruels !
Avec son style riche et enlevé, Miguel Bonnefoy nous emmène une fois encore dans un univers foisonnant, aux côtés d’hommes et de femmes dont la vie est rythmée par les caprices du destin. Un texte fabuleux, qui tient autant du conte philosophique que du roman d’aventure ou de la fable !


Une histoire des abeilles
22,50
par (Libraire)
21 août 2017

Espèce menacée...

Il est vrai qu’une histoire des abeilles par une auteure qui se prénomme Maja a de quoi faire rire ! Pourtant, à la lecture, ce roman est loin d’amuser ; il effraie, impressionne, emporte son lecteur et pousse à la réflexion !
En Angleterre, en 1851, un père de famille mélancolique et frustré étudie les abeilles et cherche à construire la ruche idéale. En 2007, en Ohio, un apiculteur renfrogné apprend que son fils unique ne reprendra pas l’exploitation familiale. Confronté à des disparitions mystérieuses d’abeilles, il s’inquiète pour l’avenir… Dans la Chine de 2098, Tao, jeune femme chargée de polliniser les arbres fruitiers à la main, voit son fils atteint d’une étrange maladie. Pour tenter de comprendre ce qui lui est arrivé, elle se lance dans des recherches qui la renvoient au « grand effondrement » dont a été victime l’humanité…
Grande fresque, entre histoire, présent et avenir, ce magnifique roman, richement documenté, nous invite à comprendre notre environnement, et à en prendre soin, tant qu’il est encore temps !


Le mal des ardents
18,00
par (Libraire)
21 août 2017

Poison et passion

Une rencontre dans Paris, l’impulsivité et l’extravagance d’une femme, une histoire d’amour excessive ; et si cela n’était que les symptômes d’une étrange maladie ?

« Cette histoire, j’aimerais que tu l’écrives. Que tu la racontes. Elle est dingue cette histoire, il faut la raconter. » Ces mots, c’est Lou qui les prononce, sur un lit d’hôpital. Quelques temps plus tôt, le narrateur avait fait sa connaissance dans le métro. Déjà son comportement l’avait stupéfait : une belle jeune femme qui embrasse spontanément un inconnu au milieu de la rame, cela a de quoi surprendre ! Quand il la croise de nouveau, il provoque le destin et se lance dans une histoire d’amour imprévisible. Mais très vite, il comprend que quelque chose cloche. Lou n’arrête pas de se gratter, elle tient des propos incohérents, ne dort quasiment plus… Un soir, prise de convulsions, elle est amenée à l’hôpital. Le diagnostic semble incroyable : Lou a été intoxiquée par l’ergot de seigle, un champignon parasite, qu’elle aurait ingéré en mangeant du pain… Impuissant, notre narrateur se lance alors dans des recherches afin de découvrir ce qu’est ce « mal des ardents », qui a causé tant de ravages à travers l’histoire…
Magnifique roman d’amour, Le Mal des Ardents est aussi un ouvrage passionnant, richement documenté, qui nous embarque fiévreusement dans une intrigue singulière !


L'instant décisif / tuyo es el manana
20,00
par (Libraire)
21 août 2017

18 mars 1977, le destin en marche !

Après FrICTIONS, recueil de nouvelles d’une grande modernité et particulièrement entraînant, Pablo Martin Sanchez nous revient avec un roman polyphonique exaltant, nous plongeant dans l’Espagne de 1977, du 18 mars 1977 plus précisément, une Espagne en pleine Transition Démocratique après la mort de Franco.

Il y a Clara, petite-fille qui craint un camarade de classe encombrant ; Gerardo, le professeur qui cache plus d’un secret ; Carlota, l’étudiante en journalisme qui ose aller au devant des ennuis ; José Maria, le chef d’entreprise qui a bien des choses à se reprocher ; Maria Dolores, incarnant la voix d’un tableau qui a vu passer le siècle ; et Solitario VI, lévrier de course qui rêve d’une autre vie. Ce 18 mars 1977, de minuit jusqu’au soir, chaque personnage nous emporte dans son univers, son destin se mêlant inexorablement à celui des cinq autres : pour le meilleur ou pour le pire… !
Des manifestations étudiantes réclamant l’amnistie au trafic de nouveaux-nés en passant par la corruption et la répression, l’auteur convoque toutes les plaies de l’Espagne de l’époque, révélant par là les « fissures du contes » et la violence d’une période complexe.

L’Instant décisif, tour à tour, vous remue, vous émeut, vous révolte, et toujours vous passionne ! Une fois encore, Pablo Martin Sanchez parvient à innover, impressionnant par la composition parfaitement maîtrisée de ses récits, par la vitalité de sa langue, la dynamique de son style et la profondeur de ses propos !


Creepy

Est En Ouest

20,00
par (Libraire)
20 juillet 2017

Un thriller psychologique glaçant !

Takakura est enseignant en psychologie criminelle à l’université. Il mène une vie paisible avec sa femme, dans un quartier résidentiel de Tokyo. Lorsqu’un ancien camarade de lycée lui rend visite et lui demande son avis sur une affaire de disparitions, il pressent que les choses sont sur le point de basculer. Une jeune fille qui se réfugie chez lui, une maison incendiée, un voisin étrange et perturbant, un jeune homme qui harcèle une étudiante… Takakura a l’étrange intuition que tout est lié ! Mêlé bien malgré lui à cette vaste enquête, notre professeur parviendra-t-il à lever le voile sur les événements ?

Véritable thriller psychologique, ce roman policier se dévore. Grâce à la construction de son récit, Yutaka Maekawa parvient à distiller les indices pour rendre son intrigue absolument passionnante et glaçante ! À saluer également le travail de traduction de Sylvain Cardonnel et les éditions d’Est en Ouest pour avoir mis à l’honneur cet écrivain de talent !

Adapté au cinéma par Kiyoshi Kurosawa en 2016 !