A l'approche des fêtes de fin d'année, les difficultés d'approvisionnement en papier peuvent allonger vos délais de livraison jusqu'à 3 semaines pour les livres sur commandes (points orange). Nous vous conseillons d'anticiper vos achats et de privilégier des ouvrages en stock (points verts).

Conseils de lecture

Jean-François DUPONT

Asphalte

18,00
par (Libraire)
11 septembre 2021

Alors que Mathias revient sur les lieux de son enfance, ses souvenirs l'assaillent. Il se souvient des Wexler et surtout de Charlotte, son premier amour. Apparus au début de l'année scolaire cette famille énigmatique tourbillonne et façonne la vie de Mathias et de la commune au gré de leurs envies, laissant ses habitants démunis, haletants et suspicieux lors de leur brusque disparition un an après.
En revenant vingt ans plus tard, le narrateur cherche à comprendre, essaie de trouver les réponses pour donner un sens à cette année décisive dans son adolescence et à ses obscurs secrets. Pour peut-être enfin en faire le deuil ?
Roman magnétique et obsédant sur l'adolescence ou comment l'entrée dans l'âge adulte peut être brutale et douloureuse.


18,00
par (Libraire)
3 septembre 2021

"La modestie de la chute dérisoire"

Pour son quatrième roman, Thomas Giraud continue de brouiller les pistes entre vie réelle et fiction. Il allie à merveille poésie et sensibilité pour nous raconter ces destins étonnants ! Il est ici question de Bas Jan Ader, régulièrement qualifié d'"artiste conceptuel", une terminologie qui a de quoi effrayer, mais qui lui va comme un gant. Il nous reste de lui des photos, des vidéos (lorsqu'il se laisse tomber d'un arbre ou qu'il roule, volontairement, à vélo, dans un canal d'Amsterdam), et des performances incroyables, à tel point qu'il ne reviendra pas de la dernière...
Se penchant non seulement sur la vie de Bas Jan Ader, mais aussi sur son rapport à ses proches, son enfance, son parcours et ses questionnements, Thomas Giraud nous immerge de nouveau dans l'univers ordinaire d'un être extraordinaire - à moins que ce ne soit l'inverse...?

À lire également : "Le Bruit des tuiles", "La Ballade silencieuse de Jackson C. Frank" et "Élisée, avant les ruisseaux et les montagnes".


21,00
par (Libraire)
1 septembre 2021

Gros coup de cœur de cette rentrée !

Manon a 16 ans. Elle adore le dessin et la BD. Après un salon du livre dans sa ville, elle commence à communiquer par mail avec un éditeur de 56 ans. Il veut publier sa première BD. Entre les mails professionnels se noue entre eux une relation amoureuse. Mais sa mère en est sûre : cet homme la manipule, utilise ses points faibles, ses blessures du passé pour la contraindre à l'aimer.
Cette histoire, racontée par la famille, les amis et les personnes qui gravitent autour de la jeune fille, est bouleversante. Manon Fargetton nous manipule, nous emprisonne dans ce roman sublime et extrêmement fort, qu'il est impossible de lâcher.


14,90
par (Libraire)
31 août 2021

Comédie romantique atypique et rafraîchissante !

Bienvenue dans l’univers de Will, ado rêveur mais pantouflard, entouré de ses deux mères louves, de son chien (vraiment) hideux, de son meilleurs ami retraité …

Et puis sur un malentendu, UNE FILLE débarque !

Des personnages inoubliables que l’on voudrait voir faire partie de nos vies, des frasques les plus ridicules aux émotions les plus poignantes...

Un roman TRÈS drôle et positif, une belle histoire d’amitié, d’affirmation de soi et de prise de risques !


Éditions 2024

25,00
par (Libraire)
31 août 2021

Quelle claque !

Une BD au concept original dans un monde imaginaire ultra urbain où la « présence » est un besoin vital, où ne plus exister dans la tête des autres condamne à mourir d’un arrêt du cœur tandis qu’être célèbre rend littéralement immortel.

Nous voilà plongés avec Manel dans une mégalopole tentaculaire et verticale où les noms des individus s’affichent partout, patronymes hybrides et cosmopolites que l’on placarde aux fenêtres, qui clignotent en néons, défilent dans des spots publicitaires, scandés autant que possible… où chacun s'agite pour exister dans la masse.

Être mémorable, être unique. Pas de chance pour la jeune Manel Naher qui découvre un jour qu’elle a non seulement une homonyme mais en plus que celle-ci est en train de devenir célèbre. Une autre Manel, starlette de la chanson qui capte toute la "présence" qui devrait lui revenir.

Notre Manel à nous compte ses proches sur les doigts d’une main et préfère la compagnie des livres à celle des gens. Sa vie pourrait s'éteindre aussi facilement qu'une bougie dans le vent. Quitte à mourir bientôt, ne serait-il pas temps d'explorer le grand vide anonyme, à la frontière de cette ville sans fin ? A moins qu'elle ne change radicalement de mode de vie.

Rythmé, puissant graphiquement et philosophiquement… très réussit !