Les Échappées

Les Échappées

Taieb Lucie

Éditions de L'Ogre

  • par (Libraire)
    8 juin 2020

    Une voix pour s'échapper

    Dans une société où le travail est devenu une fin en soi et où personne n’existe en dehors de lui, une voix s’élève chaque soir des transistors clandestins : et si une autre vie était possible ? Alors que les esprits et les corps sont asservis, épuisés par leurs tâches quotidiennes, qu’on les malmène jusqu’à l’effondrement complet, comment se réapproprier nos actes, donner du sens à nos mouvements ? Dans un roman à l’atmosphère tendue, menaçante, Lucie Taïeb déploie ces questionnements, et nous présente des personnages qui tentent de retrouver leur propre histoire !


  • par (Libraire)
    29 décembre 2019

    Quand du social surgit la poésie.

    C'est un étrange ouvrage. C'est un livre beau. C'est une belle fable.
    Le récit commence près d'une voie de chemin de fer désaffectée où un jeune garçon suit à distance une jeune fille, et se termine sur une plage jonchée de corps immobiles et silencieux qui s'animent à nouveau quand les femmes qui arrivent là, après un long périple, y posent le pied.
    Entre ces deux lieux et ces êtres différents, qui peut-être au fond sont les mêmes une route dans la brume. Une route sur laquelle longtemps, on croit tourner en rond. Tourner en rond comme chercher solution. Un temps de pause qui s'étire après les événements. Un temps de latence, de lente reconstruction, de réflexion et de réorganisation du monde, du vivre ensemble, qui s'installe et s'organise mine de rien, derrière la brume.
    Tout le long de l'ouvrage, on se demande où l'auteur souhaite nous emmener.
    On aimerait comprendre parce que comprendre serait trouver une solution. Trouver une solution serait savoir comment être, comment faire dans ce monde voué au travail où l'individu ne fait que servir la société qui le dévore.
    Quelle liberté d'être derrière cette machination posée, l'ordre imposé par la société qui se repaît des êtres ?
    Les êtres élaborent des circonstances étranges où trop d'individus à bout s'effondrent et disparaissent des solutions simples qu'ils s'échinaient à perdre de vue, ne percevant plus l'essentiel.
    De quoi est faite notre humanité ?
    Ouvrage saisissant.