Vingt minutes de silence

Vingt minutes de silence

Hélène Bessette

Othello

  • par (Libraire)
    7 juin 2017

    Redécouvrir LNB7

    Ah les malédictions littéraires… Aucun doute qu’Hélène Bessette en fut victime. Encensée par ses contemporains, Duras, Queneau, à la parution de ses romans chez Gallimard entre 1953 et 1973, cette auteure prodigieuse est aujourd’hui quasiment oubliée ! Heureusement, le label Othello des éditions Attila, qui fait la part belle aux œuvres poétiques et artistiques, a décidé de republier ces textes majeurs de la littérature française.
    Grand bien nous fasse ! Car à ouvrir au hasard Vingt minutes de silence, on comprend immédiatement que nous sommes face à une œuvre innovante et fascinante, capable de changer une vie, de transformer son lecteur ! Avant même de commencer à lire, la mise en page nous ensorcelle : colonnes de mots, retours à la ligne intempestifs, majuscules effrayantes… Mais n’oublions pas l’intrigue, si on peut parler d’intrigue : un homme meurt assassiné, une nuit, dans sa maison. S’y trouve également sa femme, endormie ?, sa bonne, Rose Trémière, et son fils, 15 ans, accusé du crime. Mais que s’est-il réellement passé dans cette famille où tout le monde lit des romans policiers, soit pour s’endormir, soit au lieu de s’endormir, soit dans « la solitude des femmes mal-mariées » ? On se laisse happer par ce roman déroutant mais ô combien resplendissant !