Marie D.

Dernier commentaire

Léa Murawiec

Éditions 2024

25,00
par (Libraire)
31 août 2021

Quelle claque !

Une BD au concept original dans un monde imaginaire ultra urbain où la « présence » est un besoin vital, où ne plus exister dans la tête des autres condamne à mourir d’un arrêt du cœur tandis qu’être célèbre rend littéralement immortel.

Nous voilà plongés avec Manel dans une mégalopole tentaculaire et verticale où les noms des individus s’affichent partout, patronymes hybrides et cosmopolites que l’on placarde aux fenêtres, qui clignotent en néons, défilent dans des spots publicitaires, scandés autant que possible… où chacun s'agite pour exister dans la masse.

Être mémorable, être unique. Pas de chance pour la jeune Manel Naher qui découvre un jour qu’elle a non seulement une homonyme mais en plus que celle-ci est en train de devenir célèbre. Une autre Manel, starlette de la chanson qui capte toute la "présence" qui devrait lui revenir.

Notre Manel à nous compte ses proches sur les doigts d’une main et préfère la compagnie des livres à celle des gens. Sa vie pourrait s'éteindre aussi facilement qu'une bougie dans le vent. Quitte à mourir bientôt, ne serait-il pas temps d'explorer le grand vide anonyme, à la frontière de cette ville sans fin ? A moins qu'elle ne change radicalement de mode de vie.

Rythmé, puissant graphiquement et philosophiquement… très réussit !