S'adresser à autrui, Les formes nominales d'adresse en français
EAN13
9782915797640
ISBN
978-2-915797-64-0
Éditeur
"Presses universitaires de Savoir"
Date de publication
Collection
LANGAGES (EDITI (8)
Nombre de pages
380
Dimensions
23 x 2 cm
Poids
568 g
Langue
français
Code dewey
440.141
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Marginales d'un point de vue syntaxique, les formes nominales d'adresse (FNA) sont à ce titre généralement négligées par les grammaires mais aussi par les linguistes, qui se sont davantage intéressés au pronom d'adresse, dans une perspective surtout sociolinguistique (problème de la répartition Tu/Vous). Ces formes jouent pourtant une rôle non négligeable dans la construction de l'interaction et de la relation interpersonnelle. Ce constat nous a incités à constituer une équipe de recherche ayant pour objectif de décrire le fonctionnement de ces formes à partir de données orales enregistrées dans diverses situations de communication : conversations familières, réunions de travail en entreprise, échanges en milieu scolaire ou parlementaire, interviews et débats politiques, émission de télé-réalité... - l'hypothèse (largement confirmée par les analyses) étant que ces unités linguistiques sont particulièrement sensibles au « genre interactionnel » dans lequel elles apparaissent. Afin de permettre une comparaison systématique les différentes études réunies dans ce volume adoptent non seulement une méthodologie commune, fondée sur l'observation de données enregistrées et soigneusement transcrites, mais aussi les mêmes grandes entrées pour analyser les différents sous-corpus : elles s'intéressent successivement à la fréquence de ces formes, à leur nature (quels types de FNA, simples ou composées, sont représentés dans les corpus) ainsi qu'à leur diverses fonctions (organisationnelles, rhétorico-pragmatiques et socio-relationnelles).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Laboratoire Langages, littératures, sociétés
Plus d'informations sur Catherine Kerbrat-Orecchioni