Marie D.

Roman

Albin Michel

19,90
par (Libraire)
17 avril 2021

Un scénario écolo-loufoque où un deus ex-machina pourrait virer à la cata... Neil Gaiman et Terry Pratchett ne renieraient pas ce Sophie Henaff !
Au casting :
- Martin, professeur éthologue et prix Nobel de génétique : nommé porte parole de la cause animale pour le grand sommet environnemental de la dernière chance. Mais comment faire rempart aux impitoyables lobbyistes quand on a le charisme d’une moule et l’assertivité d’une amibe ?
- Du haut de son perchoir, Déesse, démiurge aussi caractérielle que protéiforme, entend les prières du pauvre Martin et constate avec effarement qu’après soixante-quinze ans de relâche, sa création pourrait finir en eau de boudin ! Mais qu’a fait Noé, (celui-là même du Déluge) chef projet du secteur animal ?
- Noé, chef des animaux et bouliste amateur, a possiblement laissé son secteur d’activité sans surveillance alors qu’il s’adonnait à une partie de pétanque endiablée (pardonnez l’expression) avec l’ange Gabriel. Sa solution pour tout rétablir ? Envoyer des émissaires du monde animal transformés en humains, agents inconnus des Nations Unies !
- Kombo, Cléo, Bill et TR438, respectivement gorille, chat, chien et cochon d’élevage industriel, animaux dotés d'une apparence humaine, de parole et de raison, à ce détail près : on a pas eu le temps de corriger leurs comportements instinctifs... Et ça se voit ! Incident diplomatiques en vue...

Un roman d’anticipation environnementale qui sonne l’alerte tout en restant léger, fantaisiste, gouailleur, et où le suspens et l’absurde font bonne ménagerie.