Marianne K.

par (Libraire)
28 mai 2022

Cette « vallée des fleurs », proche de Tasiilaq, au Groenland, n’a de poétique que le nom. La vallée en question est un cimetière, et les fleurs sont celles, en plastique, posées sur les tombes… C’est que la vie est rude pour la jeunesse groenlandaise. Pour la narratrice, l’envie est grande de s’échapper, de voler de ses propres ailes. Elle prend ainsi la direction du Danemark pour y suivre des études, mais ce qu’elle laisse derrière elle – une amoureuse, une famille, une façon de parler, de dire simplement ce qu’on pense – l’empêchera de pleinement vivre cette expérience.
Dans ce récit à l’ambiance aussi poétique que pesante, Niviaq Korneliussen, déjà autrice remarquée d’"Homo sapienne", revient avec un roman poignant et une héroïne à laquelle on s’attache instantanément et dont on comprend le malaise grandissant… Un texte impressionnant !

Une histoire de migrations, de mémoire et de Taïwan

Marchialy

21,10
par (Libraire)
20 mai 2022

Revenant sur l’histoire de sa famille, Jessica J. Lee nous offre un splendide récit mêlant intime et histoire, nous emmenant à la découverte de Taïwan. Le sens de la narration dont elle fait preuve est sublimé par son érudition sensible et par une construction singulière. La canadienne, née d’un père britannique et d’une mère taïwanaise, nous conte la découverte d’une lettre écrite par son grand-père maternel juste avant sa mort. Il y évoque son histoire de pilote de l’armée chinoise, son installation à Taïwan au moment de l’avènement de la Chine communiste. La lecture de cette lettre fut un choc pour l’autrice qui décida de se rendre à Taïwan avec sa mère afin de découvrir l’histoire de l’île et de sa famille. Elle va plus loin encore, elle nous fascine en s’intéressant autant à l’histoire qu’à la faune & la flore, l’art, la géographie, la géologie… tout cela avec un naturel rendu à la perfection par la traduction de Morgane Saysana !

par (Libraire)
13 mai 2022

18 mars 1977, le destin en marche !

Un roman polyphonique exaltant, nous plongeant dans l’Espagne de 1977, du 18 mars 1977 plus précisément, une Espagne en pleine Transition Démocratique après la mort de Franco !
Des manifestations étudiantes réclamant l’amnistie au trafic de nouveau-nés en passant par la corruption et la répression, l’auteur convoque toutes les plaies de l’Espagne de l’époque, révélant par là les « fissures du conte » et la violence d’une période complexe. "L’Instant décisif", tour à tour, nous remue, nous émeut, nous révolte, et toujours nous passionne ! Une fois encore, Pablo Martin Sanchez parvient à innover, impressionnant par la composition parfaitement maîtrisée de ses récits, par la vitalité de sa langue, la dynamique de son style et la profondeur de ses propos !

Une course sacrée à travers les terres volées des Indiens d Amérique

Marchialy

21,10
par (Libraire)
13 mai 2022

Ces 10 000 kilomètres, ce sont ceux parcourus lors d’un ultra-marathon par des coureurs des communautés des Premières Nations. À travers l’Amérique du Nord, les équipes se relaient pour rejoindre le Panama en partant du Canada et en passant par les États-Unis et le Mexique. Pour Noé Alvarez, étudiant qui a grandi dans la pauvreté et qui a vu sa mère trimer sans répit toute sa vie, c’est une façon de renouer avec ses origines et de rendre hommage à ses ancêtres. Mais sera-t-il capable d’enchaîner les kilomètres, sera-t-il à la hauteur des enjeux ? Et comment faire face aux dissensions au sein du groupe ?
Un récit littéraire dont on avale les pages à l’image des coureurs qui avalent les kilomètres, impressionné·es par la beauté des lieux et marqué·es par l’histoire des Premières Nations sur le continent américain !

Eva Kavian

Contre-Allée

18,00
par (Libraire)
13 mai 2022

Dès que l’on lit quelques lignes de "L’Engravement", nous sommes instantanément projeté·es auprès de ses personnages, immergé·es dans leur quotidien, leurs questionnements, et leur douleur impuissante face au désarroi et aux difficultés de leur proche, interné dans un hôpital psychiatrique… Avec eux on arpente chaque jour ce chemin qui les mène à leur enfant, leur compagne ; un chemin plein d’appréhension quant à ce qu’ils découvriront, de doutes quant au comportement à adopter, d’interrogations face à la folie !
Quelques lignes seulement et c’est tout le roman que vous lirez, happé·es, comme en apnée. Eva Kavian est parvenue à un exploit : raconter l’indicible, et elle le fait avec tant de finesse, de franc-parler et d’humanité qu’elle nous marque profondément !