Magali B.

par (Libraire)
17 septembre 2021

Un récit profond, dans les méandres de l'Histoire

Envies d'évasion ? Fuyez en canoë ! Eddy Harris l'avait fait dans les années 1980, il a recommencé trente ans après. Pour refaire le même trajet, tout de même peu banal : descendre le Mississippi de sa source jusqu'à son delta. Tout juste trentenaire dans "Mississippi solo", il s'interrogeait sur son avenir professionnel, pestait sur le manque de confort et fanfaronnait un peu (juste assez pour rester immanquablement sympathique) lors des passages d'écluse réussis. Cette fois, son "Mississippi dans la peau" pose des questions plus graves, plus existentielles. Est-ce parce qu'on a déjà accompli un exploit qu'on est capable de relever de nouveau le défi ? Quel rôle joue le hasard dans nos destinées ? Et surtout, la grande question qui préoccupe Eddy Harris : qu'est-ce que l'identité américaine, exactement ? Moins d'anecdotes au fil de l'eau, plus de réflexion en profondeur, jusque dans les méandres de l'Histoire des peuples opprimés en terres étatsuniennes. C'est très juste et très agréable à lire !

par (Libraire)
3 septembre 2021

Hawaii : l'envers du décor

🏝 Tout commence à Hawaï au début des années 2000, avec deux frères et une sœur, dans une famille qui peine à joindre les deux bouts. Jeunes adultes, ils prennent la parole à tour de rôle, pour raconter cet archipel de carte postale dont ils sont tout entiers irrigués, mais qu'ils ne rêvent que de quitter. Car pour eux, la carte postale, c'est l'envers de leur sombre décor. Le mal-être adolescent de Dean, l'aîné, et de Kaui, la benjamine, est exacerbé par des parents aimants mais aveuglés par Nainoa, le cadet, très tôt remarqué pour ses dons de guérisseur. Alors Dean se surpasse au basket et Kaui entreprend de brillantes études d'ingénieure, pendant que Nainoa, guère plus heureux, ne sait que faire de ses pouvoirs qui le dépassent.
🏝 Les années s'égrènent au fil des chapitres, où l'on voit ces jeunes gens tenter de s'intégrer à une société américaine continentale qui les renvoie trop souvent à leur statut de minorité raciale. La violence à laquelle ils sont confrontés rejaillit dans leurs actes, souvent excessifs – pour le pire comme pour le meilleur, d'ailleurs. La mère, parfois, prend la parole le temps d'un chapitre, juste pour bien nous faire comprendre que même sa position n'est pas si simple.
🏝 Magnifique roman sur la fratrie, l'entrée dans le monde adulte, l'enracinement, la destinée, le deuil, "Au temps des requins et des sauveurs" ne vous fera pas de cadeaux, avec sa langue crue, haletante, brutale. Un de ces romans qui vous restent longtemps chevillés à l'âme.

7,40
par (Libraire)
27 août 2021

Un polar historique en Australie

La grande Histoire encore, qui se déconstruit, fragmentaire, et balaye le destin du Cambodge. Le roman-puzzle de Jean-Noël Orengo vous embarque aux côtés des Malraux, de Duras jusque dans l'intimité de Pol Pot... Et jamais ne vous lâche ! "Les jungles rouges" paru aux Editions Grasset se pare d'une belle couverture écarlate au Le Livre de Poche.

Sylvain Coher

Actes Sud

6,70
par (Libraire)
27 août 2021

Vous aimez courir ? Lisez ce livre !

Deux heures et quinze minutes dans la tête, les jambes et les pieds nus du marathonien Ethiopien Abebe Bikila, lors de sa course victorieuse sur les terres de Mussolini en 1960 : seul un tour de force littéraire pouvait ainsi nous couper le souffle ! Avis aux amateurs de petites foulées, "Vaincre à Rome" de Sylvain Coher et rejoint la collection Babel !

Paul Kawczak

J'ai Lu

7,90
par (Libraire)
27 août 2021

ATTENTION : chef-d'oeuvre !

Les éditions La Peuplade nous avaient gâté.e.s en publiant un chef-d’œuvre inclassable, sombre et addictif, où le sublime dégorge de violence et le politique renoue les fils de l'Histoire. "Ténèbre" de Paul Kawczak sort en poche (Éditions J'ai Lu), et ne manquez surtout pas cette occasion de vous plonger dans les eaux troubles du fleuve Congo au siècle dernier.