Rosalie R.

La maison de terre

Guthrie, Woody

J'ai Lu

7,10
par (Libraire)
22 avril 2015

Home sweet home

Woody Guthrie fut de son vivant un grand guitariste folk américain. Je ne le connaissais pas mais comme j'aimais la couverture, que la postface était signée Johnny Depp (et que je suis un peu midinette), je me suis laissée tenter... et je ne l'ai pas regretté !

C'est un couple haut en couleurs que forment Tike et Ella, les deux personnages principaux de ce huis-clos naturaliste à situer quelque part entre le Beckett de "Fin de partie" et "Les raisins de la colère" de Steinbeck. Écrit avec les tripes et avec des personnages qui en ont aussi, j'ai adoré ce livre !

La peau de l'ours
16,50
par (Libraire)
19 septembre 2014

Au monstre !

Un livre d'une audace folle, un conte moderne qui brille par sa singularité.

Le narrateur, personnage hybride né d'une malédiction, nous confie, au travers d'un murmure magnifique, d'une part son regard sur le monde et d'autre part les méandres d'une conscience à l'identité impossible.

Un récit trouble, terriblement attachant qui intérroge sur la notion de monstruosité; sans jérémiades ni douleur, Joy Sorman nous plonge au coeur d'un monologue d'une grande profondeur qui ne peut que marquer par son originalité la rentrée littéraire.

Madame
16,00
par (Libraire)
11 septembre 2014

Madame rêve

Un huis clos étrange et intemporel à l'atmosphère lourde et mystérieuse.

Dans l'histoire de ce duo que tout sépare, la tension est palpable, un subtil suspens s'installe, insidieusement un drame se prépare.

Roman psychologique envoutant et oppressant, Madame est une fascinante réflexion sur le temps et la filiation, sur l'enchevêtrement de sentiments contradictoires pouvant mener à la folie et au désespoir.

D'une écriture secrète et raffinée le roman de Chevrier fait fortement penser à Mauriac.

Un ouvrage à la croisée des genres.

L'invité du soir

Éditions de L'Olivier

22,50
par (Libraire)
15 juillet 2014

Le tigre

J'ai beaucoup aimé ce premier roman écrit par une toute jeune Australienne. C'est l'histoire d'une vieille femme qui, une nuit tranquille alors qu'elle dort avec ses chats, est réveillée par la présence d'un tigre dans son salon. Le lendemain, arrive une femme: Frida, une aide-ménagère qui a été chargée de s'occuper d'elle. Personne ne l'avait prévenu qu'elle allait s'installer chez elle...

À travers des situations limites, parfois tendres parfois très dures, l'auteure nous embarque dans cette histoire sur la solitude, la mémoire et l'identité, la vieillesse et la dépendance...

Du suspense, beaucoup de finesse, un très beau livre par une auteure dont, je pense, que l'on entendra encore parler.

Jaguar

Belfond

par (Libraire)
8 avril 2014

Le tatoué

C'est le premier roman de l'auteur de "Printemps barbare", un roman sorti l'an dernier et que j'avais déjà beaucoup aimé. C'est l'histoire d'un homme dont la femme et la fille ont été tué par un escadron de la mort pendant la dictature militaire du Guatemala. Il arrive à Los Angeles et vit là une vie de S.D.F. jusqu'au jour où il rencontre par hasard l'homme au tatouage, celui qui a tué les siens...

Vous l'aurez compris, c'est donc l'histoire d'une vengeance, un plat qui, comme chacun sait, se mange froid. Au passage, on apprend plein de choses sur la révolution guatémaltèque, le coup d'État militaire et la répression qui suivit. En miroir, c'est aussi une réflexion sur le mythe américain et l'attraction qu'il continue d'exercer sur tous les sud-américains, candidats à l'exil. C'est à lire !