La Mandragore

Les Singuliers
9,50
par (Libraire)
2 novembre 2017

Un roman épistolaire addictif !

Anne Percin réussit dans ce roman épistolaire un tour de force ; mêler Histoire et fiction avec le plus grand naturel, en nous plongeant dans l'école de Pont-Aven à la fin du 19ème siècle. Hugo, un jeune peintre belge venu goûter l'air du Finistère, entretient une double correspondance avec sa cousine Hazel, elle aussi peintre à Paris, et avec son meilleur ami Tobias, resté en Belgique. On y croisera le fougueux Gauguin, Van Gogh... Préparez-vous à une lecture aussi stimulante qu'addictive !

Laëtitia

Le coeur battant de nos mères
par (Libraire)
2 novembre 2017

Attention : gros coup de coeur !

Ce premier roman d'une jeune auteure de 27 ans frappe par sa maîtrise. On suit avec bonheur les trois personnages principaux (Nadia, Luke et Aubrey) sur une dizaine d'années. On partage leurs désirs et leurs secrets, tandis que la communauté dans laquelle ils vivent les imagine, non sans se priver de les juger...

Laëtitia

Glaise

Manufacture de livres

par (Libraire)
2 novembre 2017

Les deux pieds dans la glaise

Après le magnifique "Grossir le ciel", Franck Bouysse, nous met les deux pieds dans la glaise : celle de St Paul de Salers (dans le Cantal) qu'il faut cultiver coûte que coûte même en l'absence du père (on est en 1914) mais qu'on peut aussi sculpter. Le quotidien de Joseph et la tranquillité des lieux vont être bouleversés par l'arrivée d'Anna et de sa mère chez les voisins, les Valette...

Laëtitia

1, La Horde du contrevent T01, Le cosmos est mon campement

Le cosmos est mon campement

1

Delcourt

16,95
par (Libraire)
20 octobre 2017

Tel Golgoth et sa horde, Eric HENNINOT réalise un véritable tour de force avec son adaptation du roman culte de DAMASIO. Il trouve le rythme juste pour retranscrire ce voyage épique et philosophique en BD.
Une franche réussite dont on attend la suite avec impatience.

Laurent B.

La Saga de Grimr, Fauve d'Or - Prix du Meilleur Album du Festival d'Angoulême 2018

Fauve d'Or - Prix du Meilleur Album du Festival d'Angoulême 2018

Delcourt

25,50
par (Libraire)
22 septembre 2017

Pour sa quatrième bd, Jérémie MOREAU nous plonge au coeur de la société islandaise du XVIIIe siècle, pauvre, austère, empreinte de superstitions et totalement régie par le lignage. Cette société cloisonnée est intiment liée à son cadre et à ses paysages hostiles, dangereux et sauvages. Au fil des pages, c'est cette nature froide, toute aussi majestueuse qu'indomptable, sublimée pas les aquarelles de MOREAU, qui s'impose comme le véritable personnage principal de cet album.
Et c'est bien là, toute sa force et ce qui rend cette histoire atypique aussi fascinante, et dont la conclusion nous poursuit bien après la fin de la lecture.

Laurent B.