Gurvan (librairies de Port-Maria)

Hazanavicius, Michel

Allary éditions

10,00
29 mai 2020

CULTE

Attention,
ce livre n'est pas un livre sur un film sur le cyclisme.
Merci de votre compréhension.
Par contre il y sera question de fanascismes, de Quiche lorraine, d'animaux préhistoriques partouzeurs de droite et autres anglais qui débarquent.
Bref, ceci est un livre du film sur l'homme le plus classe du monde. Cultissime !

Pourquoi les Hommes fuient ?
27 août 2019

Avec ce nouveau roman, Erwan Larher - à son meilleur - nous offre un conte moderne très rock'n'roll. Cette quête de paternité servie par une héroïne drôle et tendre ajoutée au plaisir évident de l'auteur à jouer de la langue font de "Pourquoi les hommes fuient ?" un livre prenant à l'intérêt sans cesse relancé.

Christopher Moore

Oeil D Or

20,00
22 août 2019

Le Roi Lear in Love !

Une version grivoise et irrévérencieuse d'un classique shakespearien? On signe. C'est drôle, déjanté et irrésistiblement iconoclaste. Un régal !

Norilsk

Le Livre de Poche

7,20
5 juillet 2019

Norilsk, nord de la Sibérie. Ancien goulag aujourd'hui villes minière, une des plus polluées, une des « plus désagréables au monde » : sous surveillance permanente du FSB (ancien KGB), décors à la « Blade Runner » (architecture stalinienne, fumées toxiques), nature dévastée, pluies acides, – 60 °C l'hiver, espérance de vie nulle, nuits de 2 mois... Caryl Férey (Zulu, Mapuche...) accepte de s'y rendre. Et c'est accompagné de La Bête (éternel complice borgne et gauche) et de Bambi (jolie guide russe) qu'il débarque en enfer avec l'idée d'en tirer un roman.
De cette aventure sibérienne, on aurait pu imaginer un polar noir, implacable et violent. Mais c'est oublier qu'avant d'être romancier notre gonze est d'abord Voyageur. Qu'il cherche la rencontre, la vraie. Celle que n'évoque aucun guide de voyage.
Au final, il ressort de cette escapade extrême, chargée de vodka, de curiosité, de philosophie rock’n’roll tendance No Future un livre drôle et glaçant, noir et tendre, d'une grande humanité.

Norilsk
19,50
5 juillet 2019

Norilsk, nord de la Sibérie. Ancien goulag aujourd'hui villes minière, une des plus polluées, une des « plus désagréables au monde » : sous surveillance permanente du FSB (ancien KGB), décors à la « Blade Runner » (architecture stalinienne, fumées toxiques), nature dévastée, pluies acides, – 60 °C l'hiver, espérance de vie nulle, nuits de 2 mois... Caryl Férey (Zulu, Mapuche...) accepte de s'y rendre. Et c'est accompagné de La Bête (éternel complice borgne et gauche) et de Bambi (jolie guide russe) qu'il débarque en enfer avec l'idée d'en tirer un roman.
De cette aventure sibérienne, on aurait pu imaginer un polar noir, implacable et violent. Mais c'est oublier qu'avant d'être romancier notre gonze est d'abord Voyageur. Qu'il cherche la rencontre, la vraie. Celle que n'évoque aucun guide de voyage.
Au final, il ressort de cette escapade extrême, chargée de vodka, de curiosité, de philosophie rock’n’roll tendance No Future un livre drôle et glaçant, noir et tendre, d'une grande humanité.