La Grande Ourse *.

Dernier commentaire

21,90
par (Libraire)
21 septembre 2022

Instructif et poignant

Lorsque Maurice, colonie britannique, accède à son indépendance en 1968, les habitants de l’archipel des Chagos ignorent encore le sort réservé à leurs iles, distantes de 2 000 km de l’ile principale. Au mépris du droit des peuples à l’autodétermination et du respect de l’intégrité des territoires, la Grande-Bretagne fait de cet archipel une nouvelle colonie, le Territoire britannique de l’océan Indien, afin de permettre aux États-Unis d’y fonder secrètement une base militaire. Les iles sont déclarées fermées et les habitants déportés vers Maurice, entre 1967 et 1973.

L’avocat spécialiste du droit international Philippe Sands est engagé par l’État mauricien pour en défendre les droits auprès de la Cour internationale de justice, organe de l’ONU. Épaulé par une nombreuse équipe de juristes il met à jour le dessous des cartes, les motivations non avouables des États-Unis, les mensonges de la Grande-Bretagne, et comment cet État instrumentalise la défense de l’environnement pour interdire aux Chagossiens de revenir sur leurs iles, malgré la résolution votée par l’ONU en 2019.
Philippe Sands fait de ce combat judiciaire un récit détaillé, instructif et poignant. Il adopte tour à tour le point de vue du juriste et celui des personnes bafouées, pour mener à une conclusion glaçante : en 2022, la Grande-Bretagne n’applique toujours pas la résolution de l’ONU ni l’avis de la CIJ, ce qui fait le jeu des Russes et des Chinois se gaussant des occidentaux et de leurs discours moralisateurs.

Florence

Dernier ajout à des listes