Vichy, l'Université et les juifs, Les silences et la mémoire.
EAN13
9782251380179
ISBN
978-2-251-38017-9
Éditeur
Les Belles Lettres
Date de publication
Collection
Histoire
Nombre de pages
438
Dimensions
21 x 15 x 2 cm
Poids
612 g
Langue
français
Code dewey
944.081
Fiches UNIMARC
S'identifier

Vichy, l'Université et les juifs

Les silences et la mémoire.

De

Les Belles Lettres

Histoire

Offres

Dès son instauration, le gouvernement de Vichy met en application toute une législation d'exception. Parmi les mesures adoptées, quelques-unes visent spécifiquement l'Université et les juifs: les enseignants juifs sont exclus des écoles, lycées et facultés: le nombre des étudiants juifs dans l'enseignement supérieur est limité par un numerus clausus et, dans les départements algériens, la majeure partie des élèves juifs est même renvoyée des écoles et des lycées.

Dans quelles circonstances et par qui furent élaborées toutes ces mesures? Quelles intiatives prirent des hommes comme E. Ripert, J. Chevalier, J. Carcopino et A. Bonnard, détenteurs successifs du portefeuille de l'Éducation à Vichy? Comment s'opérèrent le recensement, la sélection et le départ des exclus? Comment réagirent et purent survivre ces derniers jusqu'à la Libération? Ce livre apporte, pour la première fois, des réponses précises et claires à toutes ces questions, notamment grâce à des archives inédites et de nombreux entretiens. Il constitue par ailleurs une réflexion sur les silences de l'opinion publique au cours des années noires de l'Occupation et sur le lent travail qui s'est opéré progressivement, depuis la Libération, dans la mémoire collective.

Claude Singer, né à Strasbourg en 1958, docteur en histoire, est professeur dans la région parisienne. Chargé de cours à l'Université de Paris I, il enseigne l'histoire des juifs en France au DUEJ. Les recherches qu'il poursuit actuellement portent sur l'histoire, le cinéma et la mémoire nationale.
S'identifier pour envoyer des commentaires.