Atlas de la Révolution française ., 8, Population, Atlas de la Révolution française, Tome VIII : Population
EAN13
9782713211898
ISBN
978-2-7132-1189-8
Éditeur
EHESS – Ecole des hautes études en sciences sociales
Date de publication
Collection
FONDS ANNEES 90 (8)
Séries
Atlas de la Révolution française . (8)
Nombre de pages
96
Dimensions
29,5 x 21 x 0,5 cm
Poids
480 g
Langue
français
Code dewey
304.609
Fiches UNIMARC
S'identifier

8, Population - Atlas de la Révolution française

Tome VIII : Population

De

EHESS – Ecole des hautes études en sciences sociales

Fonds Annees 90

Offres

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série Atlas de la Révolution française .
Les questions de population furent l'une des préoccupations fortes de la période révolutionnaire. Tout y contribue, depuis la conjoncture intellectuelle d'un long 18e siècle jusqu'aux impératifs de la réforme socio-politique dès 1789. La multiplication des enquêtes, l'accumulation des données, l'effort pour réorganiser les chaînes de la collecte et les bureaux d'analyse, la définition tâtonnante des catégories qui permettent de répartir selon des principes nouveaux les individus dénombrés s'opèrent dans l'urgence et l'instabilité politique. Cette volonté de savoir, dans ses modalités, fonde encore la nôtre. Depuis le Directoire et le Consulat jusqu'aux célébrations du bicentenaire, c'est en termes de bilan démographique que la question des effets de la Révolution est aussi posée. Est-ce à dire que les questions que la société révolutionnaire se pose quant aux faits de population sont encore les nôtres ? Partiellement seulement, du fait de l'élaboration de familles de questions successives. Au 19e siècle, lecture de Malthus faite, le problème de la dénatalité française porté au premier plan ouvre une voie de recherche parcourue jusqu'à aujourd'hui : celle de la corrélation à établir, ou non, entre la révolution bourgeoise et le précoce contrôle des naissances au sein des familles. Au 20e siècle, dans la lignée de Marx, Michelet et Jaurès, la question des origines de la Révolution génère de nouvelles hypothèses, qui associent cette fois démographie, économie et politique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.