A l'approche des fêtes de fin d'année, les difficultés d'approvisionnement en papier peuvent allonger vos délais de livraison jusqu'à 3 semaines pour les livres sur commandes (points orange). Nous vous conseillons d'anticiper vos achats et de privilégier des ouvrages en stock (points verts).

La République des faible, Les origines intellectuelles du droit républicain 1870-1914
EAN13
9782200269234
ISBN
978-2-200-26923-4
Éditeur
Armand Colin
Date de publication
Collection
L'histoire à l'oeuvre
Nombre de pages
224
Dimensions
24 x 16 x 1,7 cm
Poids
320 g
Langue
français
Code dewey
944.081
Fiches UNIMARC
S'identifier

La République des faible

Les origines intellectuelles du droit républicain 1870-1914

De

Armand Colin

L'histoire à l'oeuvre

Offres

La République des faibles saisit une humanité affrontée au mal et au malheur au moyen de lois de nature pénale et civile promulguées à la fin du XIXe siècle. Ces lois privilégient l'examen des passions dans l'ordre de la sexualité, du crime, de l'amour et du désamour paternel, de la séduction : passions présentées dans le droit comme celles d'une humanité éternelle et sans histoire. Pourquoi faire des lois et d'où viennent-elles quand leurs promoteurs disent en ces temps positivistes se préoccuper de la subjectivité du sujet et de sa nature intime ? Le croisement des matériaux fait apparaître les doctrines juridiques de Raymond Saleilles ou de Gabriel Tarde, les positions des philosophes catholiques comme le sénateur René Bérenger ou encore celles du libre-penseur Alfred Fouillée. Les positions de ces analystes de la société civile sont prises au tournant du siècle dans un contexte d'intenses échanges au sein de congrès internationaux où l'apport de la pensée juridique allemande apparaît capital. En fouillant les entrailles du droit républicain, les protagonistes parfois oubliés de ce chantier rendent compte d'une aspiration démocratique pour un homme doué de raison mais incapable, âme perdue ou malheureuse de la conscience républicaine dont l'histoire restait à faire.

Annie Stora-Lamarre est professeur d'histoire contemporaine à l'université de Besançon. Elle a notamment publié L'Enfer de la Troisième République. Censeurs et pornographes, et dirigé Incontournable morale et La cité charnelle du droit.


Le monde des lois morales. Le cercle des lois. Anthropologie juridique de l'incapable. Le récit du juriste-historien. La loi morale au miroir de l'Europe. Stratégie et doctrine. Une doctrine d'action pour le législateur : La ynthèse conciliatrice d'Alfred Fouillée. Raymond Saleilles, le chaînon manquant.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Annie Stora-Lamarre