Migrations, colonisation agricole et terres neuves en Indonésie
EAN13
9782905081391
ISBN
978-2-905081-39-1
Éditeur
Presses Universitaires de Bordeaux
Date de publication
Collection
ILES ET ARCHIPE (28)
Nombre de pages
930
Dimensions
24 cm
Poids
1660 g
Langue
français
Code dewey
307.209
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

L'analyse permet de constater que les migrations n'ont eu un impact véritablement important qu'à Sumatra. C'est le cas en particulier au Lampung où les différents programmes de colonisation agricole assistée ont réussi à susciter l'apparition de petites régions polarisées autour de villes nouvelles. En revanche, à Sulawesi et à Kalimantan, l'influence des fronts pionniers demeure modeste. Sulawesi reste très cloisonnée, les migrations, essentiellement organisées par la puissance publique, ayant abouti à la création d'enclaves mal reliées au reste de l'île. A Kalimantan, où les migrations spontanées sont anciennes et les déplacements organisés relativement récents, les contrastes régionaux hérités des sultanats malais demeurent. Au final, la question des migrations, qu'elles soient spontanées ou organisées, dépasse de beaucoup le simple problème de la redistribution de la population au sein de l'archipel indonésien. Aux résonances démographiques, sociales et géopolitiques, s'ajoute une dimension identitaire. L'espace national indonésien se structure aujourd'hui de la même façon que se sont structurés en leur temps les royaumes javanais. Vues de Jakarta, l'extension de l'espace humanisé aux dépens du couvert forestier et l'intégration progressive de populations jugées marginales, constituent les meilleurs moyens de faire progresser la construction nationale.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Olivier Sevin
Plus d'informations sur Équipe PACIFICA
Plus d'informations sur Centre de recherche sur les espaces tropicaux