Civilisés à en mourir, Le prix du progrès
EAN13
9782490403295
ISBN
978-2-490-40329-5
Éditeur
Editions LIBRE
Date de publication
Collection
CRITIQUE DE LA
Nombre de pages
340
Dimensions
20 x 13 x 2,8 cm
Poids
356 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Civilisés à en mourir

Le prix du progrès

Editions LIBRE

Critique De La

Offres

La civilisation est-elle le merveilleux développement auquel on l'associe souvent ? Au vu de la situation humaine et écologique contemporaine, désastreuse à bien des égards, remarque Christopher Ryan, la question mérite d'être posée. Or, en examinant ce que l'on sait de la manière dont vivent ou vivaient les peuples de chasseurs-collecteurs et de l'être humain en général, il s'avère que la civilisation, au contraire de ce que prétend la doxa, loin d'être une bénédiction, fut une terrible affliction, dont nous ne nous sommes jamais remis. En effet, la civilisation correspond à la sédentarisation et au passage à l'agriculture, à la formation de sociétés stratifiées en classes, lourdement inégalitaires, entravant de nombreuses manières la liberté dont jouissaient les chasseurs-cueilleurs. En outre, la civilisation, également synonyme de développement hautement technologique, éloigne toujours plus l'individu du monde réel et l'empêche de satisfaire ses besoins physiques élémentaires.
S'identifier pour envoyer des commentaires.