Boris Vian, [exposition, Paris, Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand, 18 octobre 2011-15 janvier 2012]
EAN13
9782070135301
ISBN
978-2-07-013530-1
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Livres d'Art
Nombre de pages
192
Dimensions
27 x 22 x 2 cm
Poids
946 g
Langue
français
Code dewey
843.914
Fiches UNIMARC
S'identifier

Boris Vian

[exposition, Paris, Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand, 18 octobre 2011-15 janvier 2012]

Autres contributions de

Gallimard

Livres d'Art

Offres

De son vivant, Boris Vian (1920-1959) est davantage connu pour ses talents d'amateur de jazz et d'animateur de soirées à Saint-Germain-des-Prés, et pour sa réputation d'auteur sulfureux, que pour son œuvre littéraire. Celle-ci est découverte de façon posthume grâce à quelques éditeurs passionnés, fascinés par cet homme toujours jeune, créateur d'une langue originale et d'un univers foisonnant. Diplômé de l'École centrale, Boris Vian n'exerce son métier d'ingénieur que quelques années et préfère se consacrer à l'écriture. Sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, il rédige J'irai cracher sur vos tombes, dans le style des romans noirs américains, en se faisant passer pour le traducteur. Bien que l'ouvrage, jugé scandaleux, soit censuré, trois autres titres de Vernon Sullivan voient le jour jusqu'en 1950. L'image de l'écrivain en pâtit : après L'Écume des jours, les romans signés de son véritable nom passent inaperçus. En 1953, devant l'échec de L'Arrache-cœur, il se détourne de l'écriture romanesque au profit de la chanson, en tant que parolier, chanteur et directeur artistique chez Philips. Il crée également pour le théâtre et le cabaret. Ses chansons, reprises encore de nos jours, ont marqué et fasciné nombre d'auteurs-compositeurs. Photos, manuscrits, couvertures de disques, affiches de cinéma, et des documents plus rares (ses tableaux, son «Journal à rebrousse-poil») illustrent la multiplicité de ses dons. Sa personnalité complexe - à la fois discret et rebelle, drôle et torturé - mais également sa mort brutale et spectaculaire, lors de la projection d'un film tiré de son roman J'irai cracher sur vos tombes, ont contribué à le faire entrer dans la légende. Jazz, théâtre, prose, poésie, traductions, chansons, peinture... Cet ouvrage, publié à l'occasion de l'exposition présentée à la Bibliothèque nationale de France, emmène le lecteur sur les traces de Boris Vian, de Saint-Germain-des-Prés au Collège de 'Pataphysique, des clubs de jazz aux cafés fréquentés par les intellectuels engagés.
Cet ouvrage est publié à l'occasion de l'exposition Boris Vian présentée par la Bibliothèque nationale de France du 18 octobre 2011 au 15 janvier 2012.
S'identifier pour envoyer des commentaires.