Petites misères de la vie conjugale
EAN13
9782743622602
ISBN
978-2-7436-2260-2
Éditeur
Rivages
Date de publication
Collection
Petite bibliothèque
Nombre de pages
284
Dimensions
17 x 11 x 1 cm
Poids
172 g
Langue
français
Code dewey
844
Fiches UNIMARC
S'identifier

Petites misères de la vie conjugale

De

Préface de

Rivages

Petite bibliothèque

Offres

Balzac, presque en vacances, se promène en observateur amusé dans l'intimité des couples : dans cette suite de saynètes sur la vie conjugale, comparables aux caricatures de Daumier, il porte à son apogée le genre des « physiologies » (petits livres, généralement illustrés, qui proposent des études de mœurs traitées avec légèreté et humour).
Ici, quand Balzac décrit un tapis, il se contente d'un coup de plume : « le fond est en velours bleu, noir ou rouge, la couleur est, comme vous le verrez, parfaitement indifférente. » Car l'essentiel est de saisir sur le vif quelque chose de pittoresque, qui montre les petites mesquineries et les grandes déceptions du mariage bourgeois – tout en gardant toujours un rire généreux. C'est ainsi que Balzac met en scène deux types humains : d'un côté, Adolphe, l'homme bourgeois, se signale par une aridité mentale désespérante ; de l'autre, la femme (Caroline) est réduite à être l'un des « plus jolis joujoux que l'industrie sociale ait inventés ». Ensemble, les jeunes époux vont suivre pas à pas le chemin qui mène de la promesse de bonheur... aux « misères » du mariage. Car entre eux, les époux ne cessent jamais de faire l'expérience de l'incompréhension. Balzac, lui, se contente de les trahir à chaque page, et l'équivoque du narrateur (à défaut d'impartialité) lui permet de pouvoir délicieusement compter les points dans la guerre des sexes.
Édition illustrée de dessins de Bertail et Daumier
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Honoré de Balzac
Plus d'informations sur Maxime Rovere