Le Bruit des tuiles
EAN13
9782376650508
ISBN
978-2-37665-050-8
Éditeur
Contre-Allée
Date de publication
Collection
LA SENTINELLE
Nombre de pages
280
Dimensions
19 x 13 x 1 cm
Poids
316 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Bruit des tuiles

De

Contre-Allée

La Sentinelle

Offres

Une utopie
En 1855, Victor Considerant, ingénieur économiste polytechnicien français et disciple de Charles Fourier*, a dans l’idée un projet révolutionnaire de vie communautaire inspiré des phalanstères. Il recrute des colons français et suisses et fait acheter, sans les avoir visitées lui-même, des terres près d’un village isolé au Texas, Dallas, pour y fonder la nouvelle ville de Réunion.
5 années de difficultés multiples, qu’il s’agisse de la cohabitation entre les colons sociétaires, de leurs relations avec Considerant, des rapports avec le voisinage ou des aléas climatiques et naturels, auront finalement raison d’une utopie qui devait révolutionner de manière définitive la manière dont les hommes et les femmes pourraient vivre, travailler, penser et s’aimer.
Une narration impressionniste
C’est l’histoire de Réunion, du lieu comme de son projet, que nous raconte Le Bruit des tuiles. La narration s’appuie sur les points de vue de plusieurs personnages : Considerant, l’initiateur, Leroux, un homme seul à la recherche d’une nouvelle vie, et d’autres, plus secondaires, tous sociétaires dont l’implication, les attentes et les déceptions diffèrent du tout au tout.
Thomas Giraud s’attache davantage à dépeindre les impressions produites sur chacun des colons plutôt qu’à proposer une reconstitution documentaire. La confrontation à la nature, aux éléments, les différentes difficultés de gouvernance sont autant d’aspects privilégiés qui font que Réunion est essentiellement vu à travers le prisme philosophique et émotionnel des différents participants au projet fouriériste.
Le choix de la prosodie
Thomas Giraud continue d’élaborer sa voix propre de romancier en accordant une attention particulière au rythme et à la musicalité de la langue. Il privilégie une logique prosodique à même d’exprimer les émotions des personnages, à laquelle se mêle, par moments, une langue juridique qui retranscrit la dimension rationnelle que Considerant a voulu donner à son projet.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
23 août 2019

L'Utopie en marche !

En 1855, Victor Considerant, ingénieur français, met en place un projet de vie communautaire au Texas. Il achète des terres par un intermédiaire, recrute des colons prêts à changer de vie et réunit du matériel. L'utopie est en marche ! ...

Lire la suite