EAN13
9782809713756
ISBN
978-2-8097-1375-6
Éditeur
Philippe Picquier
Date de publication
Collection
PICQUIER POCHE
Nombre de pages
169
Dimensions
17 x 11 x 1 cm
Poids
144 g
Langue
français
Langue d'origine
japonais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ô chevaux, la lumière est pourtant innocente

De

Traduit par

Philippe Picquier

Picquier Poche

Offres

Ecrit un mois à peine après le séisme et la catastrophe nucléaire qui ont dévasté en 2011 le Nord-Est du Japon, ce livre est l'incandescente mise à l'épreuve de l'écriture face au réel et confirme avec éclat Furukawa Hideo comme l'un des écrivains les plus passionnants de sa génération. Furukawa Hideo est né à Fukushima, mais il n'était pas là au moment de la catastrophe, il ne l'a pas ressentie dans sa chair. Devant les images des médias, le choc le plonge dans une sensation d'irréalité, où l'avant et l'après sont indiscernables. Il décide de partir à Fukushima, pour s'irradier de réel. Bilan de ses années d'écriture, journal d'un voyage aux rives du désastre, tentative de vivre, d'écrire et de penser l'indicible, ce texte déroutant, poignant est aussi une ode à ces chevaux rescapés du tsunami, rendus à la liberté et à la solitude, dont le besoin de consolation, comme celui de leurs frères humains, est impossible à apaiser.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Patrick Honnoré