L'invention du consommateur
EAN13
9782130804895
ISBN
978-2-13-080489-5
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Le Lien social
Nombre de pages
296
Dimensions
22 x 15 x 1 cm
Poids
392 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Loin d’être une simple étiquette neutre, la notion de consommateur est le résultat d’une histoire dont les dimensions sont intellectuelles et politiques. Au consommateur «aliéné» mis en avant par les critiques radicales de la «société de consommation», les libéraux ont opposé la vision optimiste d’un agent économique libre et informé, trouvant dans une offre abondante, diversifiée et renouvelée les moyens de son épanouissement. Le débat a confronté, au cours des années 1970-1980, journalistes, hommes politiques, hauts fonctionnaires, juristes, etc. Pour l’essentiel, les choses en sont là aujourd’hui encore. Les libéraux l’ont emporté : qui oserait s’opposer au libre choix d’un consommateur souverain, pierre de voûte d’un ordre social fondé sur les valeurs marchandes? Le livre éclaire cette consécration du consommateur à travers plusieurs angles: l’action gouvernementale, celle des militants consommateurs et de la presse consumériste, le droit de la consommation, la formation des vendeurs.
S'identifier pour envoyer des commentaires.