Histoire générale de la Chine, La République populaire de Chine, Histoire générale de la Chine (1949 à nos jours)
1 autre image
EAN13
9782251447971
ISBN
978-2-251-44797-1
Éditeur
Les Belles Lettres
Date de publication
Collection
Histoire (10)
Séries
Histoire générale de la Chine
Nombre de pages
464
Dimensions
21 x 15 x 2 cm
Poids
714 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La République populaire de Chine

Histoire générale de la Chine (1949 à nos jours)

Les Belles Lettres

Histoire

Offres

Autres livres dans la même série

Ce volume retrace l’histoire politique, économique, sociale et culturelle de la Chine depuis la fondation du régime communiste jusqu’à la période contemporaine.
HISTOIRE GÉNÉRALE DE LA CHINE

L’Histoire générale de la Chine, série de dix volumes illustrés, allie rigueur scientifique et plaisir de la lecture, et constitue à ce jour la plus importante synthèse jamais publiée sur la civilisation chinoise. Des chapitres chronologiques exposent, en début de volume, les grands jalons de l’histoire politique et institutionnelle de la période traitée. Ils sont suivis de sections thématiques (administration, vie quotidienne, religion, littérature, économie, etc.) soigneusement choisies en vue d’une véritable initiation du lecteur. L’ensemble est enrichi de nombreuses illustrations, de cartes en couleur, d’une chronologie, de diverses annexes et d’un index complet.

LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE

En 1949, bien qu’elle se proclame en rupture radicale vis-à-vis des régimes qui l’ont précédée, la République populaire de Chine reprend à son compte les objectifs formulés par les réformateurs et les révolutionnaires de la première moitié du XXe siècle. La différence tient aux moyens mobilisés pour y parvenir. Dans les faits, la pratique du totalitarisme par Mao Zedong n’entraînera pas les transformations annoncées. Il lègue une société affaiblie et fracturée. Il faut attendre le tournant des années 1980 pour que la promesse de modernisation soit enfin tenue. Les réformes engagent alors le pays dans des mutations plus rapides qu’aucune société humaine n’en a jamais connues.
Industrialisation, urbanisation, bureaucratisation, globalisation, migrations ne sont pourtant pas des phénomènes propres à la Chine ; s’ils y prennent une proportion hors du commun, ils s’éclairent par le comparatisme. Pour conduire cette démonstration, l’ouvrage s’appuie sur les acquis les plus récents de la recherche en sciences sociales alors que l’enquête de terrain est désormais possible et les archives pour partie ouvertes.
General History of China
The General History of China, a series of ten illustrated volumes, combines scientific rigour and joy of reading, and represents to this day the most important synthesis ever published on the Chinese civilisation. Chronological chapters describe, as an opening of the book, the milestones of political and institutional history of the covered period, followed by thematic sections (administration, every-day life, religion, literature, economics, etc.), carefully selected in an attempt to initiate the reader. The book is enhanced with many illustrations, coloured maps, as well as a chronology, various appendices and an index.

People's Republic of China
In 1949, although claiming to introduce a drastic departure from the previous regimes, the People's Republic of China endorsed goals which were formulated by reformers and revolutionaries of the first half of the 20th Century. The difference lay in the way the Communists achieved it. In fact, Mao Zedong's totalitarism did not lead to the changes he promised would happen, leaving a weakened and divided society. Not until the 1980s was the promise fulfilled: since the introduction of economic reforms, China's economy has been the world's fastest-growing, as it had never been seen in any human society before. And though industrialisation, urbanisation, bureaucratisation, globalisation and migrations are not specific to China, they take extraordinary proportions there, which can be explained with comparatism. The author builds his demonstration upon latest learnings acquired through research in social sciences, now that field surveys are permitted and archives are partly open.

Gilles Guiheux is a sinologist, professor at Université Paris Diderot. He conducts a research program focussing on work forms in contemporary China. Among others, he has published a book on the big private entrepreneurs in Taiwan (2002).

This book was published with the support of EDF.
"Une brillante synthèse des bouleversements politiques, économiques et sociaux que les maoïstes ont imposés à la Chine."
Une brillante synthèse des bouleversements politiques, économiques et sociaux que les maoïstes ont imposés à la Chine. [...] Cet ouvrage décrit précisément les mécanismes économiques et politiques qui ont permis au pays le plus peuplé au monde de passer, en si peu de temps, d'une nation agricole et arriérée
à un État où plus de la moitié de la population vit désormais dans des agglomérations modernes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.