A l'approche des fêtes de fin d'année, les difficultés d'approvisionnement en papier peuvent allonger vos délais de livraison jusqu'à 3 semaines pour les livres sur commandes (points orange). Nous vous conseillons d'anticiper vos achats et de privilégier des ouvrages en stock (points verts).

EAN13
9782226391704
ISBN
978-2-226-39170-4
Éditeur
Albin Michel
Date de publication
Collection
A.M. COLL.DIV.
Nombre de pages
304
Poids
311 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Banquière de l'espoir

Celle qui prête aux exclus

De

Albin Michel

A.M. Coll.Div.

Offres

En 1988, Maria Nowak a créé l'Association pour le Droit à l'Initiative Economique, la banque des défavorisés, des exclus. Ses clients ? Les chômeurs, les RMlstes, les ex-détenus, les immigrés, tous ceux qui souffrent de la violence du pouvoir et de l'argent.
L'injustice, le dénuement, la souffrance, Maria Nowak connaît. Elle a 4 ans en 1943, en Pologne, quand l'armée nazie fusille ou déporte sa famille. Par fidélité à ceux qu'elle a vus mourir, elle donnera un sens de solidarité à chacune de ses actions. En Afrique, elle fait à 20 ans ses débuts d'exploratrice de la misère. La leçon est vite apprise : il faut rendre aux plus démunis le droit de créer leur emploi en leur ouvrant un crédit. Elle trouve l'inspiration dans l'expérience de la Grameen Bank au Bangladesh : prêts minuscules pour paysans sans terre. En Albanie, degré zéro des sans-le-sou, elle instaure le prêt d'animaux. En France, ce sera l'ADIE, reconnue depuis 1991 par la Banque de France.
Parce qu'il y a 50 millions de pauvres en Europe et qu'aucune politique sociale ne peut résoudre un problème de cette dimension. Parce qu'elle n'oublie jamais les principes fondamentaux de notre société, Liberté, Egalité, Fraternité, Maria Nowak réhabilite le sens premier du mot "crédit" : faire confiance.
S'identifier pour envoyer des commentaires.