Conseils de lecture

ON DIRAIT QUE JE SUIS MORTE

Beagin

Buchet-Chastel

20,00
par (Libraire)
30 janvier 2019

Hors-normes

Mona est une jeune femme de vingt-trois ans. Elle est femme de ménage, dépressive, drôle, accro au Décap-Four, cabossée, loufoque, avec un sérieux problème de père.
Le jour, elle fouille les placards de ses clients à la recherche de médicaments, le soir elle distribue des seringues propres aux camés de sa ville.
Personnage grotesque et attachant, elle tentera, du Massachusetts au Nouveau-Mexique de trouver sa place dans ce monde.
C'est hilarant, poignant et totalement farfelu !


CHANT DE L'ETOILE DU NORD - CARNET DE IBOSHI HOKUTO
17,00
par (Libraire)
28 janvier 2019

Poèmes aïnous

À la librairie Les Lisières, on nous demande souvent d’où vient le nom de la librairie. Alors quand nous avons découvert les éditions Des Lisières, nous nous sommes posé la même question ! Mais nous avons surtout eu l’irrépressible envie de découvrir leur catalogue… Et quelle belle découverte ! Un des derniers titres parus est Chant de l’étoile du Nord, Carnet de Iboshi Hokuto, poète aïnou [1901-1929], en édition bilingue. Iboshi Hokuto fait partie de ce peuple du Nord du Japon, de l’île d’Hokkaido, rattachée au Japon officiellement dans la deuxième moitié du XIXème siècle. Ostracisés, discriminés, les aïnous n’ont pu, pendant longtemps s’exprimer dans leur langue. Iboshi Hokuto, né en 1901, prend peu à peu conscience de la position de son peuple, vivant d’abord de petits boulots, puis alité à cause d’une grave maladie, il décide de se révolter par l’écriture ! Il écrira ainsi près de 400 tankas et 50 haïkus, ainsi que des essais, et entretiendra une riche correspondance avec Batchelor Yaeko, qui cherche elle aussi à protéger son peuple contre l’acculturation. Se plonger dans ce magnifique recueil c’est découvrir des textes forts, traitant autant du quotidien, de questions « triviales », que de la position d’un peuple, d’un esprit de révolte et d’un sentiment d’appartenance à une culture ancestrale. Il faut également saluer la traduction et l’adaptation de Fumi Tsukahara et Patrick Blanche, ainsi que la présentation passionnante de Gerald Peloux, maître de conférence à Cergy Pontoise. Laissez-vous séduire par ce bel objet à la présentation soignée et au contenu inspirant !


KIRUNA

Contre-Allée

12,00
par (Libraire)
28 janvier 2019

« Sur le mode des grands reportages »

Maylis de Kerangal nous surprend encore une fois avec un texte passionnant, issu d’une carte blanche dans le cadre des résidences « Mineurs d’un autre monde » ! Débarquant en Laponie Suédoise, à Kiruna, elle nous entraîne au cœur d’une ville qui s’est construite pour et par l’exploitation d’une mine de fer. Partant à la rencontre des mineurs d’aujourd’hui comme de ceux d’hier, elle se penche sur l’histoire de la mine et de la ville, sur la place des femmes dans cet univers, sur les questions environnementales qui s’y rattachent ou encore sur les manières de vivre… Un récit foisonnant à l’écriture limpide et à la sensibilité subtile !


Retour à Budapest
20,00
par (Libraire)
28 janvier 2019

Voyage dans un passé en Allemagne de l'est.

Lorsque Paul offre à sa compagne un voyage à Budapest pour ses 44 ans, Astrid est partagée… Un séjour en amoureux loin du travail et de la routine du quotidien lui plaît mais elle a peur de voir surgir les fantômes de son passé ! C’est d’ailleurs un des buts de Paul : en découvrir davantage sur le passé de la femme qu’il fréquente… Mais est-il réellement prêt à tout entendre ? Car 25 ans plus tôt, en Allemagne de l’est, Astrid a vécu une histoire d’amour qui continue de la poursuivre. Gregor Sander nous balade avec aisance entre passé et présent, entre l’histoire de la RDA, du mur de Berlin, de la Stasi, et les histoires intimes de jeunes gens qui cherchent leur voie… Le regard qu’il porte, à la fois sur ce contexte historique particulier, et sur les personnages à la psychologie complexe, est un regard aiguisé mais aussi plein d’empathie. Une belle découverte !


SPEAK

Carroll Emily / Hals

Rue de Sèvres

20,00
par (Libraire)
22 janvier 2019

"J'avais dit non."

Melinda a 15 ans. Lors d’une soirée, l'été avant l'entrée au lycée, cette jeune fille est victime d’un drame. Elle appelle la police sans pouvoir expliquer ce qui lui est arrivé… Haïe de tous suite à cet appel qui a coupé court à la fête, elle entre au lycée en paria. Murée dans le silence, elle ne peut s’expliquer. Ses professeurs et sa famille ne comprennent pas le revirement total de cette jeune fille autrefois populaire, entourée et aimée.
Une BD poignante, des pages monochromes qui bouleversent, Emily Carroll nous fait entrer dans l’intimité de cette jeune fille déchirée et nous montre comment il est difficile de sortir du silence...