Conseils de lecture

Wash

Margaret WRINKLE

Belfond

21,50
par (Libraire)
27 septembre 2014

Wash est un esclave, un homme puissant, majestueux, utilisé par son maître comme étalon pour assurer la reproduction des esclaves sur le sol américain... Comment en est-il arrivé là ? Quelle est son histoire ? Quelles rencontres et quels événements ont été fondateurs ?
Par son écriture gracieuse et puissante, Margaret Wrinkle nous entraîne dans l'amérique esclavagiste de la deuxième moitié du XIXème siècle. Donnant la parole aux maîtres et aux esclaves ; à Richardson, l'homme perdu entre sa conscience et son époque, Wash, cherchant le sens de sa vie au milieu de sa solitude, Pallas, qui soigne les corps et les âmes ou encore Thompson, un maître qui aurait voulu ne pas l'être...
Envoûtant, profond, ce roman marquera chaque lecteur, le plongeant dans le passé et le faisant s'interroger sur le présent !


Retour à Little Wing
22,00
par (Libraire)
20 août 2014

Quatre amis et un mariage : Hank qui a repris l'exploitation agricole familiale, Leeland, devenu chanteur, Rony, ancien champion de rodéo détruit, et Kip, richissime futur marié... L'amitié est une chose bien étrange, les émotions vont et viennent mais les sentiments restent. Nickolas Butler donne tour à tour la parole à chacun de ses personnages, pour qu'ils nous racontent leur vie et leurs relations !
Un livre tout en subtilité, des révélations savamment placées, une intelligence émotionnelle impressionnante et un style enlevé au service d'une histoire émouvante !


La part des nuages
16,00
par (Libraire)
20 août 2014

Ce court texte, intense et poétique, aborde la question de la relation filiale : quels lien et quelle force unissent un père et son fils ? Alors que ce dernier est parti passer quelques jours chez sa mère, un père délaisse toutes ces obligations, se laissant porter au gré de ses envies, tout en réfléchissant à sa vie et à l'importance de son enfant...


Profanes
7,80
par (Libraire)
21 juin 2014

Lorsque Octave Lasalle, 90 ans, ancien chirurgien, se rend compte qu'il ne peut plus rester seul chez lui, il décide d'engager quatre personnes pour l'aider au quotidien et être présentes à chaque heure du jour et de la nuit. Yolande, Béatrice, Hélène et Marc, choisis avec soin, se succèdent dans la grande maison silencieuse du vieil homme. Peu à peu, les cœurs et les esprits s'ouvrent, le passé et le présent s'apprivoisent, les blessures se referment, les liens se tissent.
Par ce formidable roman, d'une poésie et d'une richesse incroyable, Jeanne Benameur parvient à redonner foi en l'humanité.


Réparer les vivants
19,50
par (Libraire)
30 mai 2014

Le personnage principal de ce roman, ce n'est ni la mère ni le père du jeune garçon qui, victime d'un grave accident de la route, est plongé dans un coma profond et irréversible ; ce n'est pas le médecin qui annonce la mauvais nouvelle aux parents effondrés, ni même l'infirmier qui leur parle du don d'organe ; ce n'est pas non plus Juliette, la petite amie qui, si jeune, voit sa vie bouleversée ; non, le personnage principal de Réparer les vivants, c'est le cœur de Simon, ce cœur qui continue de battre artificiellement et qui pourrait permettre à Claire de vivre ! 24 heures... 24 heures de souffrance, d'hésitation, de peur, de frénésie et d'excitation... 24 heures pour que ce cœur quitte le corps sans vie de Simon et soit transplanté dans celui de Claire, vivant mais malade... 24 heures pour « réparer les vivants ».
Le plus difficile, en ce qui concerne la lecture du magnifique roman de Maylis de Kerangal, c'est de réussir à déchiffrer le texte quand on a les yeux embués de larmes... Il est d'une beauté à couper le souffle, il est d'une telle intensité que l'on ne peut lâcher l'ouvrage tant que la lecture n'est pas terminée ! L'auteure parvient avec majesté à nous faire ressentir toutes les émotions contradictoires qui propulsent les personnages dans des états seconds ; on côtoie tour à tour la douleur, la peine, l'espoir, l'appréhension... On s'attache à chacun, on apprécie la beauté du geste, et on pleure le fils perdu, l'amant disparu... Il se savoure, ce roman puissant et envoûtant !