Conseils de lecture

Le bureau des jardins et des étangs
20,50
par (Libraire)
24 janvier 2017

Un récit initiatique sensuel dans un Japon fascinant !

Miyuki est une paysanne dans le Japon du XIIème siècle. Mariée au pêcheur de carpes qui fournit en poissons les étangs impériaux, elle voit sa vie bouleversée quand son mari meurt noyé... Chargée par les membres du village de porter jusqu'à la capitale les dernières carpes pêchées par feu son époux, Miyuki se lance dans un voyage périlleux dont le dénouement risque fort de décider du reste de son existence ! Roman d'aventure, récit initiatique sensuel et singulier, peinture d'un Japon fascinant et de paysages renversants, Le Bureau des Jardins et des Étangs fait partie de ces textes troublants dont on termine la lecture un peu déçu, tant on aurait aimé rester dans son univers pour quelques heures encore... Une lecture envoûtante !


Éclipses japonaises
18,00
par (Libraire)
27 août 2016

Dans les années 1970, le Japon fut le théâtre de plusieurs disparitions mystérieuses : Naoko, adolescente de 13 ans, ne revint jamais de son cours de badminton ; Setsuko et sa mère disparurent alors qu’elles faisaient quelques courses ; un couple abandonna sa voiture et un appareil photo témoin de leur bonheur… Ces « évaporés » n’inquiétèrent personne en dehors des familles et les recherches prirent rapidement fin. Des années plus tard, une espionne nord-coréenne est arrêtée après avoir fait exploser un avion de Corée du Sud, parvenant à se faire passer pour une parfaite Japonaise, elle avoue avoir bénéficier de « cours » de la part d’une adolescente japonaise… Mais où sont passés les disparus ? Comment cette affaire refait-elle surface des années après les faits ?
Thriller, reportage, roman d’enquête, portraits de personnages, Éclipses Japonaises et tout cela à la fois et bien plus encore ! Véritable plongée dans le système d’espionnage nord-coréen, ce texte éveille la curiosité et explore des zones troubles passionnantes !


La pâtissière de Long Island
19,00
par (Libraire)
23 août 2016

Sur les neuf sœurs et frères de Marie Wiemkes, nombreux sont ceux qui ont quitté l’Allemagne et la Frise Orientale pour émigrer aux États-Unis, pays de tous les possibles. Marie est quant à elle destinée à rester au pays pour hériter de la ferme familiale. Pourtant, quand son père apprend, en 1932, qu’elle fréquente un instituteur protestant, il décide de l’envoyer à son tour à New-York pour mettre fin à cette relation qu’il désapprouve !
La jeune Marie rejoint donc ses frères, qui tiennent un boui-boui dans le quartier ouvrier de Brooklyn, le cœur brisé, avec dans ses bagages, la recette bien particulière d’un gâteau au fromage, transmise par sa tante. Si l’adaptation n’est pas évidente, Marie est pourtant bien décidée à faire de cette expérience une force, à s’intégrer et à profiter de tout ce que New-York peut lui offrir ! Lorsqu’elle commence à cuisiner son fameux gâteau pour le restaurant de ses frères, elle est loin de se douter de ce que l’avenir lui réserve…
Ce destin hors du commun, Marie le raconte à sa petite-nièce, venue lui rendre visite des décennies plus tard, alors qu’elle connaît elle-même des revers professionnels et amoureux. La recette du cheesecake changera-t-elle sa vie également ?
Roman d’apprentissage, roman d’amour, découverte de la Frise orientale et de la vie à New-york dans les années 1930, La Pâtissière de Long Island est un texte tendre et savoureux qui met l’eau à la bouche dès les premières pages et qui ne laissera aucun lecteur sur sa faim ! À déguster sans attendre !


Tout n'est pas perdu
21,00
par (Libraire)
23 août 2016

Lorsque Jenny Kramer, 15 ans, est victime d’une violente agression lors d’une fête, les médecins préconisent un traitement expérimental pour l’aider à surmonter le choc. Agissant sur la mémoire, ce traitement post-traumatique doit lui ôter tout souvenir des événements. Mais si l’esprit a oublié, le corps, lui, conserve une trace indélébile et perturbante pour la jeune fille… Charlotte et Tom, les parents de Jenny, décide alors de faire appel à un thérapeute pour inverser les effets du traitement, et, peut-être lever le voile sur les événements et sur l’identité du coupable. Peu à peu, tous les acteurs du drame se confient à Alan Forrester, le thérapeute, faisant apparaître le chemin qui mènera vers la sortie du labyrinthe des souvenirs !
Thriller percutant, intrigue à rebondissements, psychologie des personnages singulière, Tout n’est pas perdu mène le lecteur de fausses pistes en faux espoirs, le manipulant pour l’amener au dénouement final d’une effrayante noirceur !


Venise est lagune
8,50
par (Libraire)
8 juillet 2016

L'image est impressionnante : un paquebot gigantesque navigue dans la lagune de Venise, si près des quais que les passants peuvent sentir le courant d'air leur hérisser les poils de la nuque, et voir les flashs des appareils photos des passagers qui crépitent. Mais les dégâts causés par ces mastodontes d'acier sont bien plus profonds : pollution de l'air, graves dégradations des quais les plus beaux et les plus fragiles du monde, destruction des fonds marins... Face à ces temples de la consommation, rutilants et d'une opulence criarde, les vénitiens sont sans armes ! Roberto Ferrucci et sa compagne, Teresa, font partie de ces habitants qui vibrent de colère à chaque passage d'un de ces énormes bateaux de croisière, osant témoigner et critiquer les manœuvres de leurs capitaines, se faisant alors railler ou même insulter...
Dans Venise est lagune, le courant et les marées nous entraînent des chantiers navals de Saint-Nazaire, où sont construits ces paquebots, jusqu'à Venise, destination privilégiée des armateurs qui les exploitent ! Récit révélateur de ce qui ne tourne pas rond dans ce monde, Venise est lagune fait exploser les contrastes et les paradoxes ; la fierté du gigantisme des chantiers navals face aux dégâts des constructions ; la beauté ancestrale d'une ville dont la culture est la richesse face au luxe et à la modernité dans tout ce qu'ils ont de plus tape-à-l'oeil... Aussi profond dans son propos que dans sa langue ou la construction de son texte, on ne peut que saluer le talent et le travail d'un citoyen engagé et brillant !