Tibi la Blanche

Hadrien Bels

L'Iconoclaste

  • par (Libraire)
    27 septembre 2022

    Tibilé, Issa et Neurone 3 amis inséparables attendent les résultats du bac. Iront-ils en France poursuivre leurs études ? Issa pourra-t-il intégrer l’école de mode dont il rêve ? Pendant quelques jours nous les suivons entre espoirs et découragements au cœur de Dakar. Ce portrait de la jeunesse dakaroise est un cocktail plein de saveurs, d’odeurs épicées, fait de traditions et de modernité. Une boule d’énergie, de vie, d’envies hautement contagieuses ! Une magnifique découverte !
    Valérie


  • par (Libraire)
    22 septembre 2022

    Une déclaration d'amour d'Hadrien Bels à Dakar !
    Une ville en pleine mutation, entre modernité et traditions, entre volonté de changer le pays et rêve d'envol pour la France.
    Laissez vous emporter dans un tourbillon coloré, fiévreux et énergique avec les trois personnages adolescents, en attente des résultats du bac !
    Riche, authentique, vivant... génial !


  • 22 septembre 2022

    Tibi la Blanche est un voyage, un roman vibrant et chantant, un bel hommage à Dakar et à sa jeunesse tiraillée entre ses racines et le souffle d'autres horizons.
    Une pépite !
    - Manon


  • par (Libraire)
    5 septembre 2022

    Tibilé et son bac

    Un roman qui porte en lui une vraie gouaille, comme savent le faire les jeunes au seuil de l'âge adulte.
    Un beau roman d'apprentissage.


  • par (Libraire)
    3 septembre 2022

    Coup de coeur !

    L'écriture d'Hadrien Bels se nourrit de la langue de la rue pour nous offrir un roman vivant et lumineux. Rendant hommage au Sénégal et à sa jeunesse. C'est aussi un très beau roman sur l'amitié et un magnifique voyage !


  • par (Libraire)
    2 septembre 2022

    Un roman de la rue

    3 jeunes dans les rues de Dakar.
    ils attendent les résultats du Bac. Entre tradtion et modernisme, attrait et rejet de la France, ils hésitent à choisir leur avenir. Un roman à la langue métissée, vivante, colorée, pleine d'énergie et de vie !
    Un roman de la rue qui fait du bien.

    Chronique complète :

    Après son remarquable premier roman « Cinq dans tes yeux » (l’Iconoclaste 2020) consacré à Marseille, à son quartier du Panier, aux bobos Hadrien Bels nous emmène errer cette fois ci avec Tibi la Blanche dans les quartiers de Dakar auprès de Tibi, Issa et Neurone, trois adolescents en attente des résultats du bac. Une attente insoutenable digne d’une intrigue de roman policier. Tibi veut la mention exigée par sa mère pour aller étudier en France. Neurone, surnom évocateur, n’attend que le « Très Bien », mention qu’il récolte toute l’année du haut de la réussite sociale de son père pour partir dans les plus grandes écoles de l’hexagone. Et puis il y a Issa, celui qui passe ses examens avec un Bic marabouté, accessoire indispensable pour lui donner les idées originales qui lui font défaut et lui permettront d'intégrer une école de stylisme et de haute couture.

    Attirance, répulsion, ces jeunes qui ont l’avenir devant eux hésitent, un peu comme la société sénégalaise, à adopter un sentiment et une attitude claires face à la France, ce pays qui fascine mais dont on dénonce aussi son néo-colonialisme. Pour un sénégalais, « la France c’est la femme auprès de laquelle tu vas te plaindre de tes maux de dos, alors que tu réserveras tes prouesses de lit à ta maitresse ».

    Mais on ne peut résumer ce magnifique roman à cette problématique politique car ce livre est avant tout un formidable manifeste d’amour à la vie, au langage, à l’inventivité des mots. Marseillais, Hadrien Bels l’est de naissance. Dakarois, Hadrien Bels l’est depuis l’âge de 20 ans, depuis qu’il va chaque année rendre visite à la famille sénégalaise de sa femme. L’écrivain écrit et décrit ce qu’il voit et vit, ces lieux et ces gens qu’il a le temps d’observer et de connaitre, car tout sonne juste dans ses livres. Des dialogues aux lieux, des mots aux sentiments, c’est presque à une immersion sociologique qu’il nous convie mais une immersion heureuse, joyeuse, triste, tendre, inquiète, celle qui grouille à Dakar, cette ville dont il nous fait sentir le pouls. On se rend avec Issa et Tibi chez le marabout, on se balade dans les rues de terre et de poussière à la manière de ce SMS dont l’auteur imagine le voyage, passant par le marché de Diamaguène et par chez Babacar qui fait le meilleur pain-omelette du monde, avant d’atterrir sur le Samsung 32 Gigas de Tibi. On erre ainsi entre modernité et traditions, une autre hésitation de ce monde happé par la technologie mondiale, et le poids des habitudes que souhaite surtout perpétuer les épouses. Une Soninkée doit se marier avec un autre Soninké répète à l’envi Aïcha la mère de Tibi. On rit publiquement devant les conseils du marabout mais finalement on les suit dans le secret de sa chambre. On ne sait jamais. On ne s’assied pas à la légère sur des siècles de traditions.

    Hadrien Bels ne tombe à aucun moment dans la caricature. Tout sonne juste et grâce à ces mots de la rue, de la vie, il nous donne, outre un grand plaisir de lecture rythmé par des chapitres courts et incisifs, à voir l’énergie extraordinaire d’une jeunesse qui a envie d’entreprendre, qui se débat avec son futur. Il n’est pas tombé seulement amoureux de son épouse mais aussi de son pays dont il sait à merveille sentir le pouls, ce battement qui vient du coeur.


  • par (Libraire)
    31 août 2022

    Coup de Coeur d'Amélie

    A Dakar, en ce début d'été, trois jeunes attendent les résultats du Bac. Hadrien Bels nous décrit les derniers jours d'une jeunesse, prête à quitter l'enfance et pas tout a fait prête a devenir adulte. Ou aller ? Quoi faire ? La France peut elle tenir ses promesses de terre d'accueil?

    Un roman tonique, écrit avec une langue vivante, sonore, musicale, incarnée qu'il faut découvrir.

    Librairie La Promesse de l'Aube


  • par (Libraire)
    31 août 2022

    A Dakar trois lycéens attendent les résultats du BAC qui conditionneront leur avenir. Chacun se projette nerveusement: Tibilé ira en France c'est sûr tout le monde le dit ! Neurone à l'ambition de changer son pays mais surtout il aimerait que Tibilé le regarde... Issa lui, préfère se reposer sur son BIC marabouté pour réussir les épreuves. De toute façon c'est déjà un grand styliste dans son quartier.
    Ces trois amis profitent du temps qu'il leur reste avant leur séparation, la vie a l'art de bousculer les plans établis, de percuter les existences à toute vitesse.
    Une grande réussite pour ce roman sensible et lumineux.


  • par (Libraire)
    30 août 2022

    Un roman lumineux !

    Un roman joyeux, effervescent, coloré, fiévreux qui nous transporte dans le quartier de Thiaroye près de Dakar où trois amis attendent fébrilement les résultats du bac.
    Non, en fait, Tibi, Issa et Neurone n'attendent pas !
    Ils s'agitent ! Ils vivent, fort et nous embarque dans leur quotidien entre traditions familiales, superstitions, rêves et projets.
    Une superbe histoire d'amitié !


  • par (Libraire)
    22 août 2022

    Un superbe roman !

    Un quartier des environs de Dakar de nos de jours. Trois amis passent le bac, puis vient l’attente des résultats et pour Tibi un précieux visa pour la France.
    Une langue colorée, vivante, qui reproduit le parler, l’argot sénégalais avec ses idiomes, sa couleur locale, nous y sommes !
    Un très beau roman sur l’effervescence de la jeunesse, l’amitié, le passage de l’adolescence à l’âge adulte, la nostalgie du départ.


  • par (Libraire)
    18 août 2022

    Conseillé par Stéphanie, Manon R et Rémy

    Elle s'appelle Tibili Kanté, Tibi Toubab ou encore Tibi la Blanche. Elle est la fille de Baba et Aïcha Kanté. Tibi vit à Dakar, elle est Soninké, elle vient de passer son bac et elle rêve d'aller étudier en France. Elle va pouvoir le faire, elle a la chance d'avoir un passeport français.
    Il s'appelle Rigobert Couly, depuis tout petit il est secrètement amoureux de Tibi. Son surnom c'est Neurone. Il est excelle à l'école et il est le fils de Monsieur Coly et Binette Coly. Il n'est pas le fils de n'importe qui. Il est Diola et grâce à son père il va pouvoir partir en France pour étudier.
    Il s'appelle Issa. Il est le fils de la belle Malèle. Il est Peul et il espère bien que le marabout va l'aider à obtenir son bac parce qu'Issa a un don : celui de créer et coudre des tenues dont les femmes du quartier raffolent. Il veut faire une école de stylisme.
    Durant trois jours, le lecteur fait la connaissance de ces trois amis pour la vie alors que tout laisse penser qu'après les résultats du bac viendra le temps de la séparation, chacun devant prendre son chemin de vie.
    Hadrien Bels s'approche au plus près de ces jeunes Dakarois, de leur quotidien, de leurs envies, de leurs convictions et de leur éducation.
    On mange le thiep avec eux, on déambule dans Dakar, on touche à leurs joies et à leurs peines avec une grande justesse. "Tibi la Blanche" est une plongée dans le Sénégal d'aujourd'hui, avec son sentiment anti-français, ces restes de colonisation qui collent aux claquettes, la richesse de cette jeunesse qui part ou reste mais constitue l'avenir et l'identité du Sénégal. Après "Cinq dans tes yeux", Hadrien Bels confirme son talent pour capter et transmettre avec talent l'ambiance d'une ville et des adolescents qui l'habitent et la rendent vivante.


  • par (Libraire)
    18 août 2022

    Quand traditions et envies d'ailleurs se télescopent...
    Quel beau voyage littéraire!


  • par (Libraire)
    4 août 2022

    Hadrien Bels nous propose une immersion au cœur d’un quartier dakarois : Thiaroye. Il brosse le portrait d’une génération en prise avec ses rêves mais qui peine à s’émanciper du poids des traditions familiales et sociales.
    L’annonce des résultats du bac sonne l’heure des prises de décisions : Issa, Neurone et Tibi devront faire face à leurs contradictions afin de choisir leurs futurs.
    Suivez Tibi la Blanche et laissez-vous embarquer pour une lecture rafraîchissante et gouailleuse.


  • Avec ce second roman, Hadrien Bels transforme l'essai

    A Dakar, Sénégal, Tibi rêve de partir en France poursuivre ses études une fois son bac en poche. C'est aussi le souhait de ses deux amis : Issa, qui rêve d'intégrer une prestigieuse école de stylisme malgré ses piètres résultats scolaires et Neurone, éternel premier de la classe qui vise la mention Très Bien au bac et espère secrètement accompagner Tibi qu'il aime en secret. Tibi la Blanche est un récit solaire porté par une belle énergie, un texte généreux, drôle qui décrit les espoirs, les rêves et les contradictions de la jeunesse dakaroise.

    Avec ce second roman, Hadrien Bels transforme l'essai et nous réjouit grâce à son sens de la formule !