L'autre moitié du monde

Laurine Roux

Les Éditions du Sonneur

  • Conseillé par (Libraire)
    16 février 2022

    Toya a 12 ans dans la campagne espagnole des années 1930. Son père travaille aux champs, sur le domaine de « la marquise », tandis que sa mère est cuisinière au château, pour la riche et très autoritaire famille de propriétaires. Toya, surnommée « petite sauvage », aime battre la campagne au gré de ses envies, bien loin des considérations des adultes. Mais lorsqu’un nouvel instituteur s’installe à l’école, les mots, les livres et la musique commencent à lui faire de l’œil. Et quand un vent de révolte commence à souffler, que les ouvriers et ouvrières cherchent à s’unir pour améliorer leurs conditions de vie, et que la violence des riches sur les pauvres devient insoutenable, la fillette se trouve forcée de grandir, et vite !
    Comme dans son précédent roman, Le Sanctuaire, Laurine Roux parvient à créer des images extraordinaires et des personnages inoubliables. Les émotions y sont intenses, vraies ; la construction est intelligente ; la dimension sociale du texte est forte et le roman particulièrement prenant !
    On pense aussi à "La Véritable histoire de Matias Bran" (Isabel Alba, traduction de Michelle Ortuno, éditions La Contre Allée), "L’anarchiste qui s’appelait comme moi" (Pablo Martin Sanchez, traduction de Jean-Marie Saint-Lu, éditions Zulma), ou encore "Tea Rooms" (Luisa Carnés, traduction de Michelle Ortuno, éditions La Contre Allée).


  • Conseillé par
    20 juillet 2022

    un roman envoûtant

    Espagne. Les années30. Les paysans du delta de l'Ebre sont à la merci de la marquise, propriétaire du domaine et de son fils Carlos. Toya, 12 ans, est une enfant libre et sauvage, vivant auprès de ses parents, au service du château. Son innocence sera rattrapée par la révolte qui gronde dans le pays et sa volonté de vengeance.
    Ce roman envoûtant n'est pas sans rappeler, à certains égards, un autre roman envoûtant, Là où chantent les écrevisses.


  • 26 janvier 2022

    ¡ Tierra y libertad !

    Toya est tendrement appelée par ses parents "pequeña salvaje" (petite sauvage). Dans son village, tous travaillent pour la marquise et sa mère en est la cuisinière attitrée. Symbole du pouvoir, d'oppression et de l'enfer, le château renferme les secrets les plus ignobles jusqu'à ce qu'un jour la rumeur éclate brisant pour toujours la famille de Toya. Dans le même temps, l'Espagne est à un tournant décisif et gronde "¡ Tierra y Libertad !". C'est dans ce paysage que Toya devient femme, rencontre les libertarias et rêve de vengeance. Intense, beau, monstrueux, Laurine Roux nous livre un roman puissant qui fait l'effet d'une bofetada.