Avec Bas Jan Ader

Thomas Giraud

Contre-Allée

  • par (Libraire)
    18 septembre 2021

    A priori, je ne serais allée nulle part avec Bas Jan Ader. Mais Thomas Giraud est un magicien : il use de son style délicat pour raconter avec talent la vie touchante d'un artiste bien étrange. Dans ce quatrième roman, on retrouve ce qui caractérise Thomas Giraud : son goût des destins originaux et marginaux, les silences de l'histoire qu'il se plait à combler de façon convaincante et, surtout, une voix d'écrivain immédiatement reconnaissable. Une écriture ciselée, toute en douceur, inventivité et précision. Un plaisir croissant de roman en roman.


  • par (Libraire)
    16 septembre 2021

    On suit les tâtonnements d'une espèce de dandy pour approcher le "miracle". Or ce qui est particulièrement touchant ici, c'est d'avoir l'impression que ce que fait Thomas Giraud en définitive avec ce roman, c'est de mettre en forme vraiment et de clore l'œuvre de ce vidéaste, photographe et performeur néerlandais disparu prématurément dans les années 1970.
    Dans la lignée d'Elisée, avant les ruisseaux et les montagnes et dans une langue toujours aussi soignée!


  • par (Libraire)
    3 septembre 2021

    "La modestie de la chute dérisoire"

    Pour son quatrième roman, Thomas Giraud continue de brouiller les pistes entre vie réelle et fiction. Il allie à merveille poésie et sensibilité pour nous raconter ces destins étonnants ! Il est ici question de Bas Jan Ader, régulièrement qualifié d'"artiste conceptuel", une terminologie qui a de quoi effrayer, mais qui lui va comme un gant. Il nous reste de lui des photos, des vidéos (lorsqu'il se laisse tomber d'un arbre ou qu'il roule, volontairement, à vélo, dans un canal d'Amsterdam), et des performances incroyables, à tel point qu'il ne reviendra pas de la dernière...
    Se penchant non seulement sur la vie de Bas Jan Ader, mais aussi sur son rapport à ses proches, son enfance, son parcours et ses questionnements, Thomas Giraud nous immerge de nouveau dans l'univers ordinaire d'un être extraordinaire - à moins que ce ne soit l'inverse...?

    À lire également : "Le Bruit des tuiles", "La Ballade silencieuse de Jackson C. Frank" et "Élisée, avant les ruisseaux et les montagnes".


  • par (Libraire)
    3 septembre 2021

    "La modestie des chutes dérisoires"

    Pour son quatrième roman, Thomas Giraud continue de brouiller les pistes entre vie réelle et fiction. Il allie à merveille poésie et sensibilité pour nous raconter ces destins étonnants ! Il est ici question de Bas Jan Ader, régulièrement qualifié d'"artiste conceptuel", une terminologie qui a de quoi effrayer, mais qui lui va comme un gant. Il nous reste de lui des photos, des vidéos (lorsqu'il se laisse tomber d'un arbre ou qu'il roule, volontairement, à vélo, dans un canal d'Amsterdam), et des performances incroyables, à tel point qu'il ne reviendra pas de la dernière...
    Se penchant non seulement sur la vie de Bas Jan Ader, mais aussi sur son rapport à ses proches, son enfance, son parcours et ses questionnements, Thomas Giraud nous immerge de nouveau dans l'univers ordinaire d'un être extraordinaire - à moins que ce ne soit l'inverse...?

    À lire également : "Le Bruit des tuiles", "La Ballade silencieuse de Jackson C. Frank" et "Élisée, avant les ruisseaux et les montagnes".


  • par (Libraire)
    4 août 2021

    Portrait intime et sensible d'un artiste en marge. On sent l'attachement de Thomas Giraud pour cette personnalité singulière, disparue mystérieusement en mer en 1975.
    Un roman touchant, plein de douceur et de poésie, par un écrivain dont je vous conseille également les trois précédents livres: "Elisée, avant les ruisseaux et les montagnes", "La ballade de Jackson C. Frank" et "Le bruit des tuiles", tous publiés aux éditions La Contre-Allée. Vous pouvez faire un quatre à la suite!