L'anarchiste qui s'appelait comme moi

Pablo Martin Sanchez

Zulma

  • par (Libraire)
    3 décembre 2021

    Jeu d'homonyme

    Par un jour de désœuvrement, Pablo Martín Sánchez tape son nom sur un moteur de recherche (que celui ou celle qui n’a jamais fait la même chose lui jette la première pierre, mais qu’il ou elle se rassure : ce qu’a tiré Pablo Martín Sánchez de cet acte ô combien fréquent est une absolue merveille !) Il se découvre alors un homonyme parmi les anarchistes espagnols du début du XXe siècle et passera six mois à effectuer des recherches qui donneront matière à ce formidable et foisonnant roman. L’anarchiste qui s’appelait comme moi - qui est autant une somme historique sur le combat des anarchistes contre la dictature de Rivera qu’un formidable roman d’aventures - nous entraîne aux côtés d’un jeune homme en construction, qui se fait happer, presque malgré lui, par la révolution.

    Que les amateurs d’histoire se rassurent, il y a 70 % de réel dans ce livre ! Et que les amateurs de fiction se rassurent, il y a 70 % d’invention dans ce livre ! Je comprendrais que les amateurs de mathématiques fuient en courant, mais je ne rapporte ici que les propos de l’auteur lui-même. Un auteur qui ne cesse d’ailleurs d’intervenir avec sa propre voix au fil du roman, brouillant un peu plus les frontières entre son homonyme et lui, et instillant suspens et humour avec maîtrise et audace !

    La multitude de points d’exclamation qui parsème cette courte chronique vous montre bien à quel point cette lecture est enthousiasmante, et je sais de source sûre que nombre de mes confrères et consœurs sont de mon avis. À vous de vous faire le vôtre !

    Et réjouissez-vous : L’anarchiste qui s’appelait comme moi, brillamment traduit par Jean-Marie Saint-Lu, s’inscrit dans un triptyque de « biographie minimale » : le nom, la date et le lieu de naissance d’une personne, les trois informations essentielles pour une biographie. Vous pouvez ainsi d’ores et déjà découvrir L’Instant décisif aux éditions La Contre Allée, qui se déroule le 18 mars 1977, jour de la naissance de Pablo Martín Sánchez, l’auteur !


  • par (Libraire)
    5 octobre 2021

    Gros coup de cœur pour les tribulations politico-romantiques de Pablo Martin Sanchez, jeune anarchiste espagnol réfugié en France, qui se retrouve mêlé à l’histoire tourmentée de l’Espagne du début du XXe siècle. Pablo Martin Sanchez, talentueux romancier du XXIe, retrace l’histoire de Pablo Martin Sanchez, le jeune homme né à la fin du XIXe. L’aventure commence alors pour notre plus grand plaisir.


  • par (Libraire)
    23 septembre 2021

    Coup de cœur de la chouette

    Voici l'extraordinaire épopée d'un anarchiste qui s'appelait comme l'auteur. Une aventure où se mêlent amours, amitiés, guerres et idéaux de liberté. Plonger dans ce livre, c'est se laisser happer par une déferlante qui nous entraîne à gré. De l'Espagne à la France en passant par l'Argentine, une seule envie : ne plus en sortir !


  • 21 septembre 2021

    ¡Viva la revolución!

    Pablo Martin Sanchez découvre par hasard sur Internet un homonyme au passé héroïque. L'auteur nous entraîne alors dans les tribulations de ce jeune anarchiste espagnol du début du XXe siècle. Fils d'un inspecteur des écoles, notre héros quitte la région de Salamanque où il a passé son enfance pour Paris où il travaille chez un imprimeur et devient l'un des acteurs de la résistance antifasciste espagnole. Outre cette tentative d'invasion révolutionnaire de l'Espagne, Pablo Martin Sanchez nous fait partager les amitiés et les amours de son illustre homonyme. Une très belle façon de nous faire vivre l'Histoire par le roman...


  • par (Libraire)
    16 septembre 2021

    Venez faire connaissance avec Pablo Martin Sanchez, anarchiste espagnol du début du XXème siècle. Une vie comme on n'en fait plus avec, dans le désordre: amour, exil, révolutions et condamnations à mort. Le livre permet également de découvrir un mouvement politique européen oublié: l'anarchisme.