• 24 mars 2011

    Extra!

    Le roman débute avec l'histoire familiale des Grope. Dès le début, renversement de situation dans cette famille où ce sont les femmes qui gouvernent et où l'homme prend le nom de sa femme au mariage. L'union de fait la plupart du temps de force et après kidnapping du futur mari, car les femmes Grope n'ont rien séduisant, elles sont d'ailleurs plutôt monstrueusement masculine!

    Elle ne pense qu'à consommer leur mari pour avoir des filles et perpétuer le pouvoir féminin au sein de leur lignée!

    On nous apprend donc tout de la généalogie de cette famille pour arriver à Bélinda.

    Puis nous faisons connaissance avec la famille d'Esmond Burnes, dont les parents sont eux aussi bien particuliers. Son père Edward, homme insignifiant et transparent épouse Véra, jeune fille débordante de sentiments mièvres et "gnan-gnan", une pseudo Emma Bovary qui vit sa vie à travers ses romans à l'eau de rose et qui n'aura d'yeux que pour son fils, Esmond, pâle copie de son père. Au fur et à mesure des années son père ne pourra plus le supporter, ne pouvant tolérer d'avoir une copie de lui-même sous les yeux continuellement.

    Je vous laisse découvrir la suite de l'histoire et comment ces deux familles vont unir leur destin!
    C'est un roman très drôle, loufoque et complètement déjanté, construit à base de quiproquo, avec des personnages complètement stéréotypés!


    Un vrai délice si vous voulez passer un moment à rire!!