La dernière amazone

La dernière amazone

Nina ALMBERG

Hors d'atteinte

  • par (Libraire)
    28 janvier 2021

    Mythes et légendes : les Amazones

    Ce que la légende raconte, ce sont des femmes farouches, nues, un sein tranché ; des guerrières chevauchant arc à la main, parfois montées sur des fauves qu’elles auraient dressés ; des femmes vivant entre elles, ne rencontrant les hommes qu’une ou deux fois par an pour perpétuer leur lignée… Elles sont nombreuses, et passionnantes, les légendes sur les Amazones !
    Et elles ont passionné Nina Almberg, à tel point que l’historienne et documentariste a traversé l’océan en bateau pour partir à la rencontre de ces mythes. Arrivée à Belém, aux portes de la forêt amazonienne, elle a rencontré des femmes et des hommes qui avaient chacun leur propre histoire sur les Amazones, appelées "Icamabias" par les autochtones ! Ces femmes auraient-elles donc réellement existé ? Pourtant, nombreuses ont été les expéditions parties à leur recherche et revenues bredouilles… Mais comment expliquer alors la présence des "muiraquitas", ces artefacts symbole de chance, que les Icamabias auraient offert aux pères de leurs filles ?
    « Fascinant » est un terme bien plat pour décrire ce texte ! Une fois le livre refermé, une seule envie, en apprendre davantage ! Et pour ça, direction Arte Radio pour écouter le reportage de Nina Almberg. À lire également : "Les Amazones", d’Adrienne Mayor aux éditions La Découverte.


  • 19 janvier 2021

    La dernière Amazone, de Nina Almberg aux éditions hors d’Atteinte.

    Les amazones, un mythe Grec transposé par les conquistadors du 15ème siècle en quête de gloire, à ces peuplades de femmes amérindiennes. Amazone un fleuve, une forêt, une guerrière et plus encore…

    A travers des portraits d’hommes et de femmes Nina Amberg laisse entrevoir une nouvelle histoire, un nouveau mythe, né d’une réalité obscurcie par l’acculturation, l’évangélisation et la déforestation. Ainsi l’idée imposée par les colons du nouveau monde : « avant nous il n’y avait rien », efface et digère ces femmes, les Icamiabas, qui ont dominées une partie du Pérou ainsi que le nord du Brésil, du lac Miroir de la lune jusqu’à l’embouchure du fleuve Amazone.

    Laurent