La valse sans fin

La valse sans fin

Inaba, Mayumi

Philippe Picquier

  • par (Libraire)
    24 août 2019

    Japon underground

    Couple mythique du Japon des années 1970, Abe Kaoru et Suzuki Izumi, excellèrent dans leur domaine ; le saxophone pour Kaoru, l’écriture pour Izumi. Mais leur histoire d’amour était de celles qui blessent, qui sont parsemées de violence, d’obsessions et de douleur… Musicien de génie, capable de tirer des sons encore jamais entendus de son instrument, Kaoru était aussi un homme accro à l’alcool et aux drogues, un homme violent et possessif. Izumi, partie très jeune de la maison familiale, sans cesse au bord du gouffre de la folie, devenue actrice d’abord, rencontra le succès en tant qu’écrivaine. C’est le récit de cette relation que nous livre Inaba Mayumi, dans un texte très éloigné de ses romans précédents (La Péninsule aux 24 saisons, 20 ans avec mon chat), qui étonne et déboussole d’abord mais qui ne manque pas de convaincre !