Sucre noir

Miguel Bonnefoy

Rivages

  • 20 avril 2022

    Tous arrivent dans la plantation de canne à sucre de la famille Otero avec une idée en tête: trouver le trésor du capitaine Henry Morgan. Mais au contact des habitants de la maison chacun trouvera un trésor bien différent de l'or. Au fil des années, la famille et la plantation s'agrandissent jusqu'à devenir une des plus grande raffinerie de rhum du pays tenu d'une main de fer par l'héritière de la famille Eva Fuego jusqu'à ce que l'avidité la rattrape...
    Miguel Bonnefoy nous dépeint ici un village des Caraïbes à la fois sauvage et d'une douceur immense à la manière des grandes plumes d'Amérique du sud tel que Gabriel Garcia Marquez en y insufflant une atmosphère fantastique qui envoûte le lecteur et le transporte dans ce monde exotique où la cupidité des hommes peut être désarmée par l'amour.


  • par (Libraire)
    12 janvier 2022

    Severo Bracamonte, chercheur de trésors, débarque dans un village des Caraïbes qui, trois cents ans plus tôt, aurait vu s’échouer le bateau rempli de richesses du Capitaine Henry Morgan. Là, il se fait héberger par le père de la famille Otero, émerveillé par les belles paroles de son invité et attiré par l’or et les diamants promis. Mais la chasse au trésor ne se déroule pas comme prévu et Severo se heurte bientôt à Serena Otero, jeune femme fascinée par la botanique, qui ne voit comme seul trésor que la nature qui l’entoure ! Severo ne sera pas le seul chasseur de trésors à essayer de dénicher les vestiges du bateau de Henry Morgan. Tous passeront par la plantation de canne à sucre, bientôt distillerie de rhum en pleine expansion, et se heurteront à Serena, puis à sa fille Eva Fuego, dont le destin est digne des pires contes cruels ! Avec son style riche et enlevé, Miguel Bonnefoy nous emmène une fois encore dans un univers foisonnant, aux côtés d’hommes et de femmes dont la vie est rythmée par les caprices du destin. Un texte fabuleux, qui tient autant du conte philosophique que du roman d’aventure ou de la fable !


  • par (Libraire)
    17 avril 2021

    Sucre noir

    Dans un village des Caraïbes, la légende d'un trésor disparu vient bouleverser l'existence de la famille Otero. A la recherche du butin du capitaine Henry Morgan, dont le navire aurait échoué dans les environs trois cents ans plus tôt, les explorateurs se succèdent. Tous, dont l'ambitieux Severo Bracamonte, vont croiser le chemin de Serena Otero, l'héritière de la plantation de cannes à sucre, qui rêve à d'autres horizons.
    Au fil des ans, tandis que la propriété familiale prospère, chacun cherche le trésor qui donnera un sens à sa vie. Mais, sur cette terre sauvage, la fatalité aux couleurs tropicales se plaît à détourner les ambitions et les désirs qui les consument. Dans ce roman envoûtant, sensuel, Miguel Bonnefoy réinvente la légende de l'un des plus célèbres corsaires pour nous raconter le destin d'hommes et de femmes guidés par la quête de l'amour et contrariés par les caprices de la fortune.
    Il nous livre aussi, dans une prose somptueuse, le tableau émouvant d'un pays dont les richesses sont autant de mirages et de maléfices.


  • 14 novembre 2019

    amour, Caraïbes

    Dans un village des Caraïbes, la légende d’un trésor disparu vient bouleverser l’existence de la famille Otero.
    À la recherche du butin du capitaine Henry Morgan, dont le navire aurait échoué dans les environs trois cents ans plus tôt, les explorateurs se succèdent. Tous, dont l’ambitieux Severo Bracamonte, vont croiser le chemin de Serena Otero, l’héritière de la plantation de cannes à sucre, qui rêve à d’autres horizons.
    Au fil des ans, tandis que la propriété familiale prospère, chacun cherche le trésor qui donnera un sens à sa vie. Mais, sur cette terre sauvage, la fatalité se plaît à détourner les ambitions et les désirs…
    J’ai aimé la famille Otero, leur maison avec la pièce interdite, l’amour de Serena et Severo.
    J’ai aimé retrouver la maxime de Jean de La Fontaine à travers ces pages : Travaillez, prenez de la peine, c’est le fond qui manque le moins. Car si Severo ne trouve pas le trésor du pirate, il devient riche en cultivant la terre des Otero.
    Leur fille Eva Fuego m’a moins plu, son côté ogresse sans doute.
    J’ai aimé la vieille qui revient chaque 1er novembre pleurer dans la pièce interdite.
    J’ai aimé la morale de l’histoire.

    L’image que je retiendrai :
    La première, invraisemblable : celle d’un bateau pirate sur la canopée.
    https://alexmotamots.fr/sucre-noir-miguel-bonnefoy/


  • par (Libraire)
    27 juin 2019

    Original et surtout génial !

    Sucre noir, c’est l’histoire d’une plantation de cannes à sucre, dans un village isolé des Caraïbes, où serait caché un trésor de pirates. Mais c’est surtout l’histoire de Serena Otero, héritière de cette même plantation et productrice du meilleur rhum de la région.
    Avec un véritable talent de conteur, Miguel Bonnefoy nous embarque littéralement dans ce roman d’aventures mais aussi d’amours (souvent déçues...) où le rhum coule à flot ! Original et surtout génial !


  • par (Libraire)
    29 avril 2019

    Coup de coeur d'Evelyne

    C'est l'histoire incroyable d'un bateau de pirate perché dans un arbre et qui pourrit peu à peu à cause de la moiteur de la forêt tropicale... C'est l'histoire d'une enfant devenue jeune fille qui attend le prince charmant dans la ferme de ses parents... C'est l'histoire d'un bébé sauvé des flammes et d'un trésor tel qu'on n'en a jamais vu... Ce court roman enchaîne les histoires et les péripéties, prend des allures de contes et se teinte de réalisme magique à chaque page. Dans la lignée de Garcia Marquez, Miguel Bonnefoy se distingue par un récit court, haletant, mené tambour battant, et qui aborde les grands thèmes de notre civilisation tout en évoquant aussi nos lectures d'enfance.
    Un tour de force littéraire pour ce jeune romancier qui avait déjà ravi le public et la critique avec Le Voyage d'Octavio (Prix des 5 continents) ou Jungle.