Jeu blanc

Richard Wagamese

10-18

  • par (Libraire)
    12 janvier 2022

    Quand on lit Richard Wagamese, on doit s’attendre à être bouleversé, à revoir nos idées reçues, nos jugements, nos impressions sur les personnages. Car cet auteur Canadien, aux origines Ojibwés, est un maître dans l’art de chambouler les sentiments du lecteur ! Alors que sort en poche (10/18) Les étoiles s’éteignent à l’aube, superbe roman sur la relation père/fils et sur les traditions amérindiennes, les éditions Zoé publient Jeu Blanc, son précédent roman en anglais. On retrouve dans ce texte toute la puissance de son écriture, merveilleusement traduite par Christine Raguet, on est une fois de plus complètement immergé dans l’atmosphère si particulière de Richard Wagamese. On rencontre ici Saul Indian Horse, un amérindien qui éprouve l’irrépressible besoin de raconter son histoire : l’enfance indienne, les années dans un internat où des blancs font tout pour effacer toute trace d’indianité en lui, l’adolescence passée sur la glace des terrains de hockey, et le racisme, surtout, qui règne dans le Canada des années 1970… Richard Wagamese s’est éteint en mars 2017, à l’âge de 61 ans. Son œuvre mérite de rester vivante, d’être lue, et défendue sur les tables de nos librairies ! Si vous ne le connaissez pas encore, réjouissez-vous, vous allez avoir la chance de le lire pour la première fois et d’être conquis !


  • par (Libraire)
    15 juillet 2021

    Coup de cœur de lectrice : Hélène

    Cette histoire recèle des trésors de douceur, de beauté, d'amour. Elle contient aussi, on le découvre peu à peu, violence, haine et souffrance. Mais jamais cette sensation de douceur ne m'a quittée. Richard Wagamese a un talent fou et ses origines ojibwé lui donnent toute l'expérience et la sensibilité de son peuple pour exprimer la souffrance de son personnage Saul. Une pépite.

    Hélène, lectrice chez Calligrammes


  • par (Libraire)
    18 mars 2019

    Partiellement autobiographique, totalement captivant, un petit bijou !
    Un livre que l'on gardera soigneusement, une belle découverte...


  • par (Libraire)
    17 février 2019

    Jeu blanc ou la promesse d'un refuge

    Dans "Jeu blanc", Saul Indian Horse nous conte son histoire. Une histoire envoûtante et bouleversante...
    On le découvre vivant en pleine nature avec sa famille comme dans les temps anciens. Plus tard, il est arraché à cet univers et placé dans un orphelinat. Un endroit où on essaye de « tuer l'indien dans l'enfant ». Puis on ressent la passion grandissante de Saul pour le hockey. Après tant de souffrances, on entrevoit la lumière d'un espoir pour lui comme la promesse d'un refuge.
    Mais arrive la déception, puis la colère contre une société incapable de voir Saul comme un prodigieux hockeyeur à cause de sa peau rouge. Et puis la chute dans l'alcoolisme. Comment Saul en est-il arrivé à cette haine du monde et de lui-même ?
    Dans les derniers pages, la vérité est dévoilée. Une vérité qu'on soupçonnait et puis qu'on oubliait en se disant que ce n'était pas possible. Une vérité si criante mais trop horrible pour être acceptée. Pourtant, une vérité prononcée pour être libre de regarder vers l'avenir !