Helena

Helena

Jérémy Fel

Rivages

  • par (Libraire)
    28 septembre 2018

    Ado caractéristique de son époque, Hayley mène une vie quelconque jusqu'au jour où son chemin croisera celui de Norma, veuve et mère de famille surprotectrice de trois enfants aux caractères bien distincts. Graham, aîné de la fratrie, un peu poète et rêveur qui s'émancipe tout doucement; Cindy, la petite dernière légèrement forcée de vouer sa vie aux concours de mini-miss typiquement américains, et Tommy, le cadet...
    Tommy, jeune garçon complètement paumé, psychopathe et sociopathe n'arrive pas à se défaire des traumatismes des abus sexuels qui lui ont été infligés durant son enfance.
    Face à la déviance et l'appétit sanguinaire de son fils cadet, jusqu'où Norma est-elle prête à protéger sa progéniture ?

    Un thriller ultra réaliste des plus angoissants qui porte à réflexion sur l'amour maternel et sur les limites que l'on peut (ou non) franchir...
    Une ambiance noire et oppressante qui rendra vos nuits moins paisibles...

    Coup de cœur !


  • 27 septembre 2018

    thriller

    D’Helena, il ne sera question qu’en fin de livre.
    J’ai donc passé ma lecture à la chercher dans ces pages.
    C’est la seule chose qui m’a tenu en haleine.
    Certes, le récit est plein de rebondissements, les personnages sont attachants, même Tommy dont on devine peu à peu les blessures.
    Mais j’ai été moins convaincue qu’avec le premier roman de l’auteur : "Les loups à leur porte", dont ce second roman se veut plus ou moins une suite.
    Beaucoup moins de gore dans ces pages, plus de tension narrative, de non-dits qui plombent l’ambiance.
    Ça reste un roman addictif dont l’atmosphère vous poursuit quand vous faites une pause.
    Mais le personnage d’Helena tant attendue m’a laissée sur ma faim.
    En revanche Norma, l’autre mère m’a émue par ses doutes, ses combats, sa vie de femme avec ses blessures, son instinct de mère.

    Un auteur à découvrir, si ce n’est pas déjà fait.

    L’image que je retiendrai :

    Celle des clubs de golf dont se sert Hayley, un cadeau de sa mère décédée.

    Une citation :

    Parfois je me dis que cette violence-là est tapie en nous et qu’il ne faut pas grand-chose pour qu’elle surgisse pour tout briser.

    https://alexmotamots.fr/helena-jeremy-fel/


  • par (Libraire)
    30 août 2018

    Hayley, Norma, Tommy : ces trois destins vont se croiser mais à quel prix…
    À la lecture d’Helena, je me suis demandée à de nombreuses reprises pourquoi le mal fascinait autant Jérémy Fel. Malgré une atmosphère étouffante et une tension permanente, j’étais dans l’incapacité de reposer ce roman tant il est addictif et surprenant.
    Alors oui, j’ai dévoré ces 700 et quelques pages mais attention, âmes sensibles…


  • par (Libraire)
    21 août 2018

    Une histoire fascinante !

    Dès le premier chapitre d'Helena, le ton est donné : la tension palpable, cette sensation que le danger et le drame couvent ne vous lâcheront pas. Le lecteur devient témoin et sent comme une épée de Damoclès au-dessus des personnages que Jérémy Fel lui fait rencontrer. Car Helena, c'est bien cela, une rencontre : avec Hayley, Norma, Tommy, Graham, etc. Mais c'est aussi une rencontre avec soi-même, sa dualité, ses peurs, sa conscience et ses propres limites.
    Jérémy Fel nous pousse à imaginer pour ses personnages un futur qui, à peine entrevu, se dérobe à eux et, dans le meilleur des cas, se réinvente. Mais au fait, qu'en est-il d'Helena, dans l'histoire, demanderez-vous ?
    Ce roman est tout aussi noir et violent que puissant et fascinant, je l'ai refermé à regret.


  • par (Libraire)
    21 août 2018

    Page-turner terrifiant

    Dans un entretien, Jeremy Fel expliquait que quand il écrivait, son souhait était de réussir à prendre le lecteur par la nuque et à ne plus le lâcher jusqu’à la fin du livre ! L’objectif avait déjà était atteint dans Les Loups à leur porte, son premier roman, et il l’est de nouveau avec Helena, un roman noir avec des airs de thriller psychologique. Hayley est une jeune fille comme beaucoup de son âge : mignonne, sportive, en couple avec un beau garçon. Mais cet été-là, tout bascule quand elle prend la route pour se rendre chez sa tante et qu’elle tombe en panne… Norma est une mère de famille qui a traversé bien des épreuves, et qui tente de maintenir sa famille unie malgré les problèmes. Et puis il y a Tommy, dont le passé trouble refait surface, le rendant incontrôlable… En plein cœur du Kansas, ces trois personnages se trouvent pris au piège dans un engrenage d’une violence inouïe, qui changera leur vie à jamais ! Plus de 700 pages d’une atmosphère électrique et effrayante, avec des personnages poussés très loin dans leurs retranchements ! Une intrigue à couper le souffle, renforcée par un style direct et incisif ! Un deuxième roman bluffant.


  • par (Libraire)
    14 août 2018

    Construit comme un puzzle infernal, le second roman de Jérémy Fel est un thriller psychologique totalement addictif; il fait le récit conjoint de la vertigineuse descente aux enfers d'une mère et d'une adolescente dont les routes se sont malheureusement croisées.
    Kansas, sous la chaleur écrasante de l'été, Norma, mère célibataire de trois enfants, recueille la jeune Hayley tombée en panne à proximité de sa demeure.
    Dans cette maison isolée, cernée par les champs de maïs, un dramatique événement va bouleverser la vie de l'innocente jeune fille et mettre à rude épreuve l'amour incontrôlable et absolu d'une mère pour ses enfants.
    Au fil d'une intrigue violente et trépidante, Jérémy Fel analyse avec finesse les mécanismes de la vengeance et les rouages d'un amour redoutable et inconditionnel. Aux prises avec le déni, qui est au cœur même de la narration, l'amour de Norma oscille perpétuellement entre idéalisme et désespoir, attente, fusion et soif d'indépendance jusqu'à être finalement confronté à une répulsion honteuse.
    Mais de quelle étoffe est donc fait ce sentiment maternel si complexe et subtile?
    Le récit furieux et diabolique d'une vengeance et d'une malédiction familiale dont les traumatismes insurmontables enferment les protagonistes dans une effroyable spirale.
    Le portrait d'une femme tout simplement inoubliable prête à tout pour protéger ses enfants.
    Glaçant !